Les djihadistes de San Bernardino, radicalisés avant leur rencontre

Tashfeen Malik et son mari Syed Rizwan Farook à... (PHOTO ARCHIVES AFP)

Agrandir

Tashfeen Malik et son mari Syed Rizwan Farook à l'aéroport international O'Hare de Chicago, le 27 juillet 2014.

PHOTO ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Le couple de tueurs, qui ont abattu 14 personnes dans une ville de Californie et dont l'attentat a été salué par le groupe armé État islamique, s'est radicalisé avant de se rencontrer, a affirmé mercredi le patron du FBI.

Syed Rizwan Farook, un Américain d'origine pakistanaise et son épouse pakistanaise Tashfeen Malik, tous les deux fervents musulmans, ont été inspirés par des groupes «terroristes étrangers» et ont discuté en ligne de «djihad et de martyr» dès 2013, a affirmé le chef de la police fédérale, James Comey, lors d'une audition au Congrès.

L'enquête «indique qu'ils se sont, de fait, radicalisés avant qu'ils ne se fassent la cour en ligne», a affirmé M. Comey.

«Dès 2013, ils discutaient en ligne de djihad et de martyr, avant leurs fiançailles, leur mariage, et avant qu'ils ne vivent ensemble aux États-Unis», a-t-il souligné, ajoutant: «nous sommes également convaincus qu'ils ont été inspirés par des groupes terroristes étrangers».

Il a expliqué que ses services essayaient de déterminer s'ils ont eu un ou des complices et s'ils avaient prévu de commettre d'autres attentats.

Farook et Malik ont fait irruption le 2 décembre dans un banquet de fin d'année, organisé par l'agence pour laquelle travaillait Farook. Ils ont tué 14 personnes et en ont blessé 21.

Le couple est mort quelques heures plus tard lors d'une intense fusillade avec la police.

Il s'était constitué un véritable arsenal de plusieurs fusils d'assaut, armes de poings, de milliers de cartouches et de nombreuses bombes artisanales.

La femme aurait fait allégeance au groupe État islamique sur Facebook, sous un nom d'emprunt, pendant l'attentat, selon plusieurs médias américains.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer