L'étudiant qui a poignardé quatre personnes a agi par «animosité personnelle»

Faisal Mohammad, un étudiant en informatique et en... (PHOTO UNIVERSITY OF CALIFORNIA, MERCED, VIA AP)

Agrandir

Faisal Mohammad, un étudiant en informatique et en génie a attaqué et poignardé deux étudiants, un employé de l'université et un ouvrier en bâtiment, avant d'être abattu par la police, mercredi.

PHOTO UNIVERSITY OF CALIFORNIA, MERCED, VIA AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LOS ANGELES

L'étudiant ayant poignardé mercredi quatre personnes dans une université de Californie avant d'être abattu par la police, a agi par «animosité personnelle» et non pour un motif «politique» ou «terroriste», ont indiqué jeudi les autorités.

«D'après les premiers éléments de l'enquête, nous n'avons aucune raison de penser que l'étudiant» qui a été identifié comme Faisal Mohammed, 18 ans, «avait des motivations terroristes», a assuré Dorothy Leland, l'une des dirigeants de l'université d'UC Merced, lors d'une conférence de presse.

«Faisal Mohammed semble avoir été motivé par de l'animosité personnelle, non par un objectif politique», a-t-elle ajouté.

La police fédérale FBI a fait «une recherche étendue sur le suspect et sa famille et n'a rien trouvé d'autre que son comportement criminel personnel», a renchéri le shérif de l'université, Vern Warnke.

Mme Leland a également fait valoir que «sans l'intervention rapide d'un ouvrier en bâtiment d'une société sous-traitante, nous avons des raisons de penser que nos étudiants auraient subi des blessures bien plus graves».

Faisal Mohammad étudiait l'informatique et l'ingénierie à l'université d'UC Merced, située au sud de Sacramento. Il était originaire de Santa Clara, en Californie.

Mercredi matin, il a attaqué et poignardé deux étudiants, un employé de l'université et l'ouvrier en bâtiment, avant d'être abattu par la police.

L'un des deux étudiants était encore hospitalisé jeudi soir mais devrait se remettre de ses blessures, l'autre a été soigné et est rentré chez lui, tout comme l'ouvrier.

Le membre de l'université a subi une défaillance pulmonaire et récupérait jeudi après une intervention chirurgicale.

Le campus a été fermé jeudi mais devait rouvrir vendredi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer