Courriels dévoilés: Ben Affleck a écrit personnellement à Hillary Clinton

Ben Affleck... (PHOTO ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Ben Affleck

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Lisa Lerer
Associated Press
WASHINGTON

De nouveaux courriels d'Hillary Clinton rendus publics vendredi révèlent un carnet d'adresses rempli de noms de célébrités, chefs de la direction, conseillers politiques et politiciens.

Des demandes provenant de personnalités aussi diverses que la chanteuse pop Lady Gaga, la leader birmane Aung San Suu Kyi et l'ancien président Jimmy Carter, lui ont été acheminées.

Alors que l'adresse courriel personnelle de Mme Clinton était peu connue à Washington du temps où elle était secrétaire d'État américaine, au moins une célébrité hollywoodienne lui a écrit à cette adresse.

L'acteur Ben Affleck, un partisan de longue date de Mme Clinton, lui a demandé en avril 2012 d'examiner le premier jet d'un rapport sur les enjeux sécuritaires en République démocratique du Congo.

Quelques heures plus tard, Mme Clinton écrivait à l'un de ses assistants: «J'aimerais répondre à Ben Affleck.» Le lendemain, elle réécrivait à cette même personne pour lui dire qu'elle attendait toujours une réponse: «Je n'ai pas encore reçu d'ébauche de réponse et je voudrais lui répondre aujourd'hui.»

La réponse envoyée à l'acteur a été censurée par le département d'État, car il aurait été question d'un brouillon.

En décembre 2011, l'ancien candidat à la présidence des États-Unis et leader des droits civiques Jesse Jackson a envoyé une demande pour rencontrer Mme Clinton avant qu'il ne quitte le pays pour se rendre en visite en Afrique du Sud. Il souhaitait savoir comment il pourrait le mieux représenter son administration. M. Jackson a rapidement été ajouté à la liste d'appels de Mme Clinton.

Hillary Clinton fait face à des feux nourris depuis que les Américains ont appris qu'elle utilisait une adresse de courriel personnelle liée à un serveur privé localisé à sa résidence de New York lorsqu'elle occupait les fonctions de secrétaire d'État.

Au moins deux comités sénatoriaux se penchent toujours sur cette pratique. Le FBI enquête également afin de déterminer si les communications de Mme Clinton se déroulaient dans un contexte sécuritaire.

De nombreuses questions ont également été soulevées relativement à l'archivage de la correspondance de la secrétaire d'État.

Malgré cette controverse, Mme Clinton se maintient en tête des intentions de vote pour obtenir l'investiture démocrate.

Près de la moitié des 30 000 courriels reliés au travail de Mme Clinton ont été rendus publics jusqu'à maintenant. Le dévoilement de ces communications va s'étendre jusqu'à l'an prochain. La plupart des documents divulgués traitent de rencontres, d'appels téléphoniques ou de détails de voyage.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer