La Californie adopte une loi sur l'égalité de salaire

En recevant son Oscar en février dernier, Patricia... (PHOTO AFP)

Agrandir

En recevant son Oscar en février dernier, Patricia Arquette avait fait un vibrant plaidoyer pour l'égalité de salaires.

PHOTO AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Los Angeles

La Californie s'est dotée mardi d'une loi considérée comme l'une des plus progressives aux États-Unis pour défendre l'égalité de salaires entre hommes et femmes, applaudie à Hollywood.

«66 ans après le passage de la loi californienne sur l'égalité de salaire, beaucoup de femmes gagnent encore moins que les hommes à travail égal», a constaté le gouverneur de Californie Jerry Brown, qui a ratifié la loi mardi.

La nouvelle législation fait partie des plus strictes de la nation et a reçu un soutien des démocrates comme des républicains, précise le bureau du gouverneur dans un communiqué.

La loi actuelle garantissait déjà l'égalité de salaire hommes-femmes à travail égal mais le nouveau texte va plus loin, garantissant l'égalité pour «tout travail similaire en substance».

Elle interdit aussi les représailles contre les employés qui invoquent la loi pour demander l'égalité de paie, protège ceux qui veulent discuter de leur salaire, entre autres.

La sénatrice Dianne Feinstein a remarqué que les californiennes gagnent en moyenne «84 cents pour chaque dollar gagné par un homme. C'est mieux que la moyenne du pays qui est de 79 cents mais l'écart de salaires représente un manque à gagner de 40 milliards de dollars chaque année».

La comédienne Geena Davis, engagée dans le combat pour l'égalité de salaire et présidente de la Commission californienne sur le statut des femmes, a qualifié le passage de la loi de «priorité» qui va rendre cet État de l'ouest américain «plus fort».

Patricia Arquette, Oscar 2015 du meilleur second rôle, a de son côté estimé que la nouvelle loi avait bénéficié d'un soutien bipartisan parce que «les femmes soutiennent les familles et tirent notre économie». «Elles ont aussi un grand pouvoir politique».

En recevant son Oscar en février, elle avait fait un vibrant plaidoyer pour l'égalité de salaires, chaleureusement applaudie par ses consoeurs Meryl Streep ou Jennifer Lopez.

«Il est temps pour nous les femmes, d'obtenir l'égalité salariale et l'égalité des droits aux États-Unis», avait-elle déclaré.

Gwyneth Paltrow et Hillary Swank font aussi partie des actrices qui se sont exprimées pour dénoncer l'écart de paiement.

D'après le magazine Forbes, l'acteur le mieux payé d'Hollywood l'an dernier a engrangé 80 millions de dollars l'an dernier, près de 30 millions de dollars de plus que l'actrice la mieux payée, Jennifer Lawrence (52 millions de dollars).

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer