11-Septembre: arrestation d'un homme impliqué dans un projet d'attentat

Entre juillet et septembre 2015, le jeune homme... (PHOTO MANDEL NGAN, AFP)

Agrandir

Entre juillet et septembre 2015, le jeune homme a été en contact avec un internaute se faisant passer pour un djihadiste -en fait un informateur du FBI-, à qui il a détaillé comment fabriquer un engin explosif avec une cocotte-minute remplie de clous, de morceaux de métal et du raticide, a précisé le ministère.

PHOTO MANDEL NGAN, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Un Américain a été arrêté après avoir transmis sur l'internet des informations pour confectionner une bombe censée exploser lors d'un rassemblement commémorant le 11-Septembre dans l'État du Missouri, ont annoncé les autorités.

Joshua Ryne Goldberg, 20 ans, a été interpellé dans la ville d'Orange Park en Floride et encourt 20 ans de prison, a indiqué le ministère américain de la Justice dans un communiqué jeudi.

Entre juillet et septembre 2015, le jeune homme a été en contact avec un internaute se faisant passer pour un djihadiste -en fait un informateur du FBI-, à qui il a détaillé comment fabriquer un engin explosif avec une cocotte-minute remplie de clous, de morceaux de métal et du raticide, a précisé le ministère.

Le suspect est officiellement accusé de «diffusion d'informations relatives à des explosifs, des engins de destruction et des armes de destruction massive».

Selon le compte-rendu d'enquête du FBI, consulté par l'AFP, l'agent caché du FBI et Joshua Ryne Goldberg ont longuement conversé sur le djihad et fomenté un projet d'attentat à Kansas City, lors d'un rassemblement prévu dimanche pour commémorer les attentats du 11-Septembre.

Dans ses messages, le jeune homme prétendait vivre en Australie et se vantait d'avoir inspiré des attaques djihadistes dans plusieurs villes occidentales. La police fédérale australienne a d'ailleurs apporté son concours à l'enquête.

Selon des médias américains, le pseudo «djihadiste australien», partisan du groupe État islamique, était en fait un juif américain vivant en grande partie reclus chez ses parents en Floride.

Et d'après le rapport de police vu par l'AFP, Joshua Ryne Goldberg a affirmé après son arrestation qu'il avait l'intention de dénoncer le pseudo-terroriste avec qui il était en communication, avant que l'attentat ne soit perpétré.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer