Manifestation seins nus sur Times Square

Une porte-parole de l'événement, Rachel Jessee (avec le... (PHOTO AP)

Agrandir

Une porte-parole de l'événement, Rachel Jessee (avec le micro), a expliqué que l'objectif était de revendiquer l'égalité des genres en ce qui concerne le droit de se promener torse nu.

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Verena Dobnik
Associated Press
New York

Des dizaines de femmes aux seins nus ont participé, dimanche, au défilé de la «fierté topless» à New York pour contrer les critiques de ceux qui se plaignent de la présence de femmes en tenue légère sur Times Square.

Déambuler en public la poitrine dénudée est parfaitement légal à New York depuis 1992. Mais le maire Bill de Blasio et le chef de police Bill Bratton ont récemment affirmé que les femmes aux seins nus qui se font prendre en photo avec des touristes sur la place piétonnière de Times Square représentaient une nuisance.

Le gouverneur de l'État, Andrew Cuomo, a quant à lui estimé que ces scènes rappelaient «le vieux Times Square mal fréquenté du passé».

Le défilé de dimanche était l'un des nombreux événements du même genre organisés dans une soixantaine de villes pour célébré la journée «GoTopless».

Une porte-parole de l'événement à New York, Rachel Jessee, a expliqué que l'objectif était de revendiquer l'égalité des genres en ce qui concerne le droit de se promener torse nu.

Les participants avaient toutes sortes de raisons de se joindre au rassemblement.

«Nous le faisons parce que c'est libérateur et c'est quelque chose de différent. Pourquoi pas?» a lancé Claudia Simondi, 46 ans, qui travaille comme serveuse dans un bar.

Theresa Crudo, 22 ans, est venue avec son fils âgé de 15 mois. Elle aussi avait les seins nus - avec l'appui de son mari.

«Les seins sont naturels, vous savez, a-t-elle dit. Je voulais montrer qu'on peut allaiter en public et faire ce qu'on a à faire pour notre enfant.»

Sandy Belzer, 61 ans, était moins convaincu.

Il a déclaré qu'en tant que serveur au célèbre club Copacabana de New York, il en avait vu d'autres.

«C'est une disgrâce de voir où la ville en est rendue, a-t-il dit. Que signifie "l'égalité pour les seins"?»

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer