La Maison-Blanche embauche pour la première fois une transsexuelle

Raffi Freedman-Gurspan, ancienne activiste, a pris ses fonctions... (Photo AP)

Agrandir

Raffi Freedman-Gurspan, ancienne activiste, a pris ses fonctions mardi au sein d'une équipe chargée du recrutement pour l'exécutif américain.

Photo AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
WASHINGTON

La Maison-Blanche a annoncé mardi avoir embauché la première personne ouvertement transsexuelle, une initiative saluée par les associations de défense des personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles et trans (LGBT).

Raffi Freedman-Gurspan, ancienne activiste, a pris ses fonctions mardi au sein d'une équipe chargée du recrutement pour l'exécutif américain.

«Son engagement pour améliorer la vie des transsexuels américains, en particulier les transsexuels de couleur et ceux qui vivent dans la pauvreté, reflète les valeurs de cette administration», a déclaré Valerie Jarrett, conseillère du président Barack Obama.

Le Centre national pour l'égalité des droits des transsexuels, au sein duquel Raffi Freedman-Gurspan a travaillé, a salué une nomination «historique».

«Le fait que cette première nomination d'une personne transsexuelle concerne une femme de couleur est, en soi, significatif», a souligné Mara Keisling, directrice de l'organisation.

Il y a un an, le président Barack Obama a étendu le dispositif fédéral de lutte contre les discriminations au travail. Jusqu'alors, la couleur, l'origine, la religion, le sexe, le handicap, l'âge et l'orientation sexuelle étaient les catégories protégées au sein des administrations fédérales. Le président américain, qui se heurte sur ce sujet à une vive opposition du Congrès à majorité républicaine, a étendu, grâce à un décret, ces protections aux fonctionnaires trans.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer