Un syndicat de policiers collecte des photos de sans-abri à New York

Un syndicat de policiers, très critique du maire de New York, a commencé à... (ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Un syndicat de policiers, très critique du maire de New York, a commencé à compiler des photos de sans-abri de la ville, dont le nombre augmente visiblement dans la métropole américaine, et demandé à ses membres de participer à cette collecte.

Sur son compte Flickr, la Sergeant Benevolent Association (SBA), qui s'est attirée des critiques dénonçant cette façon de «faire honte» aux sans domicile fixe, avait publié jeudi plusieurs centaines de photos de personnes dormant sur des bancs, dans les gares, sur des cartons à même le trottoir ou encore certains mendiant un dollar ou deux. La plupart des photos sont récentes, mais certaines datent de 2014 et au moins une de 2013.

Le syndicat a demandé au début de la semaine à ses membres - hors fonction - et à leur proches de participer à cette collecte.

«Quand vous circulez dans la ville de New York, s'il vous plaît, utilisez vos téléphones intelligents pour photographier les sans-abri dans nos rues, les mendiants agressifs, les gens qui urinent en public, ceux qui sont engagés dans des activités de drogue en plein air et infractions de toutes sortes à la qualité de vie», leur a écrit le président de la SBA Ed Mullins. Le syndicat «notifiera ensuite par écrit (à) nos responsables officiels de ce qui a été observé», a-t-il ajouté.

Le maire Bill de Blasio, récemment interrogé sur ces sans-abri, a répondu que le seul chiffre «objectif» était celui récolté chaque année, la dernière fois en février. «Il a montré une baisse depuis l'année précédente des (...) personnes qui vivent entièrement dans la rue. Ce chiffre était d'environ 3000 new-yorkais» a-t-il déclaré en les dissociant des «gens qui vont dans des centres d'accueil durant la nuit, et peuvent être dehors durant la journée».

Ces sans-abri hébergés le soir étaient 58 761 en juin, selon des statistiques officielles, contre 44 402 en juin 2012.

L'initiative de la SBA a été vivement critiquée sur Flickr.

«Ces tactiques pour faire honte aux sans-abri, dont beaucoup sont des malades mentaux, ne peut pas conduire à un changement positif», a ainsi écrit un internaute. «Quelle façon pour faire en sorte que les gens détestent encore plus les flics!» a commenté un autre.

Certains internautes ont également cité l'évangile selon Saint Matthieu, incitant à aider les pauvres.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer