L'Église épiscopale autorise les mariages religieux de couples de même sexe

Gene Robinson est devenu en 2003 le premier... (Photo Rick Bowmer, AP)

Agrandir

Gene Robinson est devenu en 2003 le premier prête épiscopal gai.

Photo Rick Bowmer, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
SALT LAKE CITY

Les épiscopaliens ont voté en faveur des mariages religieux pour les couples de même sexe, mercredi, quelques jours après que la Cour suprême des États-Unis eut légalisé le mariage gai à l'échelle du pays.

Le vote s'est tenu en assemblée nationale à Salt Lake City. La mesure a été approuvée largement à la Chambre des députés, un organe de décisions de membres laïcs et du clergé. Le jour précédent, la Chambre des évêques avait approuvé la résolution à 129 voix contre 26, avec cinq abstentions.

L'Église établie à New York, comptant près de 1,9 million de membres, est connue pour avoir élu le premier évêque épiscopal ouvertement gai en 2003. Depuis ce temps, plusieurs diocèses ont permis aux prêtres d'unir civilement des couples de même sexe.

Toutefois, l'Église épiscopale n'avait pas encore changé ses propres lois sur le mariage. En vertu des nouvelles règles approuvées mercredi, les prêtres pourront refuser de pratiquer une telle cérémonie.

Par ailleurs, un juge fédéral a déterminé que toutes les instances concernées devaient se plier aux décisions favorables des tribunaux sur les mariages de couples de même sexe. Une poignée de comtés en Alabama refusent toujours de reconnaître les mariages gais.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer