Tuerie de Charleston: hommage aux victimes

Une cinquantaine de proches des victimes étaient assis... (PHOTO BRENDAN SMIALOWSKI, AFP)

Agrandir

Une cinquantaine de proches des victimes étaient assis au premier rang.

PHOTO BRENDAN SMIALOWSKI, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
CHARLESTON

Plusieurs centaines de personnes, blanches et noires, participaient vendredi soir à une veillée en hommage aux neuf Noirs tués dans une église à Charleston, dans le sud-est des États-Unis.

La cérémonie, organisée par la ville, avait lieu dans un stade couvert du College of Charleston.

Une cinquantaine de proches des victimes étaient assis au premier rang, et se sont levés pour se présenter.

L'élu au Sénat local Marlon Kimpson a été applaudi quand il a condamné le drapeau confédéré qui flottait toujours devant le bâtiment du parlement de Caroline du Sud, alors que les autres drapeaux ont été mis en berne.

En entrant dans la salle, les participants à la veillée ont reçu des roses fournies par un donateur anonyme.

Au programme de la soirée figurait notamment le chant We shall overcome (nous triompherons), emblématique des marches pour les droits civiques des Noirs aux États-Unis.

Dylann Roof, un jeune Blanc de 21 ans nostalgique de l'apartheid et prêt à la «guerre raciale», est accusé d'avoir abattu mercredi soir avec une arme semi-automatique neuf fidèles de l'église Emanuel AME, emblématique de la lutte contre l'esclavage.

Il a été arrêté jeudi et inculpé vendredi d'assassinat.

Le ministère de la Justice va enquêter pour savoir s'il s'agit d'un crime motivé par la haine et/ou d'un «acte de terrorisme intérieur».

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer