Washington veut muscler son effort de formation militaire des Irakiens

La coalition contre le groupe Etat islamique menée... (PHOTO AHMAD AL-RUBAYE, AFP)

Agrandir

La coalition contre le groupe Etat islamique menée par les États-Unis a formé jusqu'à aujourd'hui 8920 militaires irakiens, et 2601 sont en cours de formation.

PHOTO AHMAD AL-RUBAYE, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Le Pentagone est en train de préparer des options pour un renforcement de l'effort de formation des troupes irakiennes, ciblant tout particulièrement les combattants issus de tribus sunnites, a indiqué mardi un porte-parole.

«Nous avons déterminé qu'il serait mieux de former plus» de combattants irakiens, a indiqué le colonel Steven Warren, porte-parole du Pentagone.

La formation directe de membres des tribus sunnites dans la province sunnite d'Al-Anbar est «l'une des options envisagées», a indiqué le porte-parole du Pentagone.

Trois semaines après la conquête par le groupe État islamique de Ramadi, chef-lieu d'Al-Anbar, Barack Obama a déploré que les forces irakiennes ne soient pas assez aptes au combat.

«Nous voulons que plus de soldats irakiens soient entraînés, frais, bien équipés, concentrés», a-t-il dit en marge d'un sommet du G7 en Allemagne, ajoutant que Bagdad devait prendre des engagements «sur le processus de recrutement, sur l'entraînement» des forces armées.

Le porte-parole du Pentagone a expliqué que les États-Unis voudraient «voir (...) plus de Sunnites» se présenter pour l'entraînement militaire américain.

«Nous avons demandé au premier ministre Abadi» d'agir en ce sens, a-t-il ajouté.

Les préoccupations américaines sont renforcées par le fait qu'il n'y a plus en ce moment de soldats irakiens en formation dans la province d'Al-Anbar, ou plusieurs centaines de formateurs militaires américains sont stationnés.

Selon le Pentagone, Bagdad a retiré ses soldats en formation pour renforcer la sécurité d'un pèlerinage.

La coalition contre le groupe Etat islamique menée par les États-Unis a formé jusqu'à aujourd'hui 8920 militaires irakiens, et 2601 sont en cours de formation.

«Parce que les forces que nous avons formées font mieux qu'attendu» sur le champ de bataille, «nous pensons que c'est dans l'intérêt de tout le monde d'en entraîner plus», a indiqué le colonel Warren.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer