Un Américain libéré après plus de 40 ans en isolement

Un juge fédéral américain a décidé lundi de libérer un prisonnier qui a passé... (Archives Reuters)

Agrandir

Archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
Washington

Un juge fédéral américain a décidé lundi de libérer un prisonnier qui a passé près de 43 ans en isolement, le plus ancien prisonnier du pays détenu dans de telles conditions.

Albert Woodfox, 68 ans, a été placé en confinement au centre pénitentiaire de Louisiane à Angola après d'autres établissements de cet État du sud pour la responsabilité dans la mort d'un garde pendant une révolte de prisonniers datant de 1972.

Le juge fédéral James Brady a ordonné la libération inconditionnelle de Woodfox, arguant de «preuves de l'innocence» du détenu.

En novembre, le 5e circuit de la Cour d'Appel des États-Unis avait décidé une libération, mais cette décision avait été à nouveau annulée par une décision judiciaire au niveau de l'État en février dernier.

Le juge Brady a fait état de cinq «circonstances exceptionnelles» autorisant une libération immédiate et inconditionnelle de Woodfox, dont son âge, son mauvais état de santé, le préjudice consistant à laisser un détenu pendant plus de 40 ans en confinement, et le fait qu'il a déjà été jugé par deux fois pour un crime survenu il y a plus de 40 ans.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer