Un membre d'Al-Qaïda plaide coupable à New York

Saddiq al-Abbadi... (PHOTO JANE ROSENBERG, REUTERS)

Agrandir

Saddiq al-Abbadi

PHOTO JANE ROSENBERG, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
New York

Un Yéménite présenté comme un membre haut placé d'Al-Qaïda a plaidé coupable mardi à New York de complot visant à tuer des Américains et soutien matériel à Al-Qaïda.

Saddiq al-Abbadi, 40 ans, qui risque la réclusion à perpétuité, avait été arrêté en Arabie Saoudite avec un complice puis extradé à New York où il avait été inculpé en janvier.

Selon le procureur fédéral de Brooklyn, Al-Abbadi était un membre haut placé d'Al-Qaïda, ayant des liens avec la tête de l'organisation à la fois en Irak et au Yémen.

Il avait quitté son pays natal fin 2005 pour l'Irak, où il s'était battu avec Al-Qaïda contre les troupes américaines. Début 2008, il était passé dans le nord-ouest du Pakistan, pour s'y battre, toujours avec Al-Qaïda, et était ensuite passé en Afghanistan pour combattre les Américains.

En juin 2008, il avait planifié une opération pour attirer des troupes américaines dans un camp qui avait été truffé d'explosifs. Un soldat avait permis de déjouer le plan, selon les documents de justice.

L'accusé avait aussi aidé un Américain de Long Island, près de New York, à intégrer Al-Qaïda. Bryant Neal Vinas avait préparé un plan pour attaquer la ligne de train de Long Island, mais avait été arrêté avant. Il a depuis témoigné contre Al-Abbadi.

«L'accusé était un agent de haut niveau d'Al-Qaïda, ayant des liens avec la haute direction du groupe terroriste à la fois au Pakistan et au Yémen. Il a combattu contre les troupes américaines en Irak et en Afghanistan», a déclaré le procureur par intérim de Brooklyn, Kelly Currie.

«Nous sommes résolus dans notre engagement à traduire en justice ceux qui voudraient essayer de nuire aux membres de nos forces armées, ou qui facilitent les efforts d'Al-Qaida pour tuer des Américains ici où à l'étranger», a-t-il ajouté.

Un autre Yéménite, Ali Alvi, avait été arrêté en Arabie Saoudite et inculpé en janvier à New York de complot visant à tuer des Américains et soutien matériel à Al-Qaïda.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer