Houston: les pires inondations en 10 ans

Des images des télévisions locales montraient des voitures... (PHOTO CODY DUTY, AP/HOUSTON CHRONICLE)

Agrandir

Des images des télévisions locales montraient des voitures abandonnées dans les rues inondées, avec parfois leurs conducteurs prisonniers dans les habitacles.

PHOTO CODY DUTY, AP/HOUSTON CHRONICLE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
HOUSTON

Des pluies torrentielles ont inondé une grande partie de Houston, au Texas, et fait une vingtaine de morts de part et d'autre de la frontière avec le Mexique, selon les autorités mardi.

Le Texas et l'Oklahoma, et un peu plus au sud le Mexique, sont touchés depuis plusieurs jours par une vague de mauvais temps: des tornades ont détruit de nombreuses maisons et de fortes pluies ont fait déborder des rivières.

Au Mexique, tout près de la frontière avec les États-Unis, la ville de Ciudad Acuna a été touchée lundi par une tornade qui a tué au moins 14 personnes, dont un bébé arraché des bras de ses parents par des vents mesurés jusqu'à 300 km/h.

Le président Enrique Pena Nieto a visité la ville dévastée après avoir passé la nuit sur place.

«C'était horrible, il a commencé à pleuvoir durant la matinée et le vent a commencé à se lever, tout a commencé à voler», a raconté une habitante de Ciudad Acuna, Juanita Perez.

Le directeur de la protection civile de l'État de Coahuila, Francisco Martinez, a indiqué à l'AFP qu'outre les personnes décédées, 44 avaient dû être hospitalisées, et 242 ont souffert de blessures mineures.

Environ 450 maisons ont été endommagées, et près de 250 complètement détruites.

Au Texas, plus de 25 cm de pluie sont tombés en quelques heures sur Houston lundi en fin de journée, provoquant les pires inondations depuis au moins 10 ans dans la quatrième ville la plus peuplée des États-Unis, avec 2,2 millions d'habitants.

La maire Annise Parker a souligné mardi après-midi que ces fortes pluies faisaient suite à une dizaine de jours de précipitations, qui ont saturé les sols.

Selon elle, au moins quatre personnes sont mortes dans les inondations --dont une a succombé à une crise cardiaque en poussant son véhicule au sec-- et trois personnes sont portées disparues «mais il pourrait y en avoir d'autres».

Jusqu'à 4000 maisons pourraient avoir été très endommagées et 750 véhicules avaient été retirés des routes à ce stade, a-t-elle précisé lors d'une conférence de presse.



Maison emmenée par la rivière

«J'ai assuré au gouverneur (Greg) Abbott qu'il pourrait compter sur l'aide du gouvernement fédéral», a indiqué de son côté le président Barack Obama.

«Nous avons déjà du personnel de la Fema (l'agence en charge des catastrophes, ndlr) sur place, ils sont en train de se coordonner avec les autorités du Texas qui gèrent les urgences et j'imagine qu'il y aura des demandes importantes faites à Washington. Je lui ai promis que nous répondrons à toutes ces requêtes», a-t-il ajouté.

Par ailleurs, environ 200 spectateurs venus assister lundi soir au match de basket entre les Houston Rockets et les Golden State Warriors se sont retrouvés coincés dans la grande salle où se déroulait cette rencontre de la finale de la conférence ouest de la NBA.

«Des pluies torrentielles se sont abattues peu avant la fin du match et il a été demandé à de nombreuses personnes de rester dans la salle le temps que la pluie se calme. Il y a eu quelques inondations localisées dans cette zone», a précisé Mme Parker.

Des images des télévisions locales montraient mardi des voitures abandonnées dans les rues inondées, avec parfois leurs conducteurs prisonniers dans les habitacles.

Par ailleurs, les craintes augmentaient dans le comté de Hays, également au Texas, où une douzaine de personnes étaient portées disparues, selon les autorités locales.

Plusieurs d'entre elles se trouvaient dans une maison construite sur pilotis qui a été emportée par les flots samedi soir. Deux familles s'y trouvaient à l'occasion du week-end prolongé du Memorial Day. Plusieurs occupants de la maison, dont des enfants, n'ont plus donné signe de vie depuis samedi.

Par ailleurs, les autorités avaient confirmé la mort de deux personnes mardi matin dans l'Oklahoma, État situé au nord du Texas.

Comme Greg Abbott au Texas qui a de nouveau allongé sa liste mardi à près de 40 comtés, la gouverneur de l'Oklahoma Mary Fallin a décrété l'état de catastrophe naturelle dans 77 comtés.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer