Fusillade au Texas: «Ils créent la peur et tuent sans raison»

L'affrontement survenu dimanche dans la ville de Waco,... (PHOTO JERRY LARSON, AP)

Agrandir

L'affrontement survenu dimanche dans la ville de Waco, au Texas, a fait 9 morts, 18 blessés et près de 170 personnes ont été arrêtées.

PHOTO JERRY LARSON, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les violents affrontements survenus dimanche entre cinq groupes de motards au Texas laissent entrevoir le doute sur le lancement d'hostilités entre différents groupes criminels américains. L'affrontement a fait 9 morts, 18 blessés et près de 170 personnes ont été arrêtées et accusées de «participation à un crime organisé».

Les combats ont commencé à l'intérieur du restaurant d'un centre commercial de Waco, dans l'État du Texas. Les membres des gangs se sont ensuite déplacés dans le stationnement, où la fusillade s'est poursuivie. Selon le porte-parole local de la police, les motards ont fait usage de bâtons de baseball et de couteaux. Ils ont ensuite sorti leur arme à feu. Même si les lieux étaient achalandés, aucun civil ni policier n'a été blessé.

> Réagissez sur le blogue de Richard Hétu

Steve Cook a infiltré les groupes criminels de motards américains pendant plus d'une dizaine d'années. Selon lui, les motards américains sont semblables à des «groupes terroristes».

«Ce sont des terroristes américains. Ils créent la peur, la terreur et tuent sans raison», indique-t-il en entrevue à La Presse.

«Ce genre de fusillade donne froid dans le dos à certains bandits. Il y a des gens qui sont membres pour les fêtes et l'argent, mais qui n'aiment pas ce genre de violence extrême.»

Steve Cook
ancien infiltrateur

Selon l'expert, le Texas est sous le contrôle des Bandidos, l'un des groupes impliqués dans la fusillade d'hier. Un autre regroupement criminel présent dimanche, les Cossacks, serait proche des Hells Angels. Il mentionne que jusqu'à tout récemment, les deux groupes étaient «amis». Des photos montrant des membres des Hells Angels et des Bandidos ensemble ont même circulé la semaine dernière.

Une nouvelle rivalité?

Les affrontements d'hier pourraient-ils marquer une cassure entre les deux groupes? «Le temps va nous le dire. En même temps, ce genre de fusillade donne froid dans le dos à certains bandits. Il y a des gens qui sont membres pour les fêtes et l'argent, mais qui n'aiment pas nécessairement ce genre de violence extrême», ajoute le spécialiste, maintenant policier dans la région de Kansas City.

La fusillade, «l'une des pires» que la ville ait connues selon la police locale, pourrait faire «très mal» aux Bandidos, croit Steve Cook. «Cela affectera certainement le regroupement criminel. Ce genre de drame pousse normalement le gouvernement à agir».

La police de Waco a indiqué que les groupes de motards ont multiplié les menaces au cours des dernières heures à l'endroit des forces de l'ordre. Lors de la rencontre des motards, une douzaine de policiers avaient été déployés à l'extérieur du centre d'achat pour superviser la réunion du crime organisé.

-Avec Associated Press

HUIT GROUPES «MENAÇANTS» POUR LA SÉCURITÉ NATIONALE DES ÉTATS-UNIS

Les Bandidos

Les Bandidos regroupent entre 2000 et 2500 motards membres, présents dans 13 pays, dont plus de 900 membres aux États-Unis répartis dans 93 chapitres.

Les Black Pistons

Le club des Black Pistons est éparpillé dans 70 chapitres au Canada et aux États-Unis, en Belgique, Allemagne, Grande-Bretagne, Pologne et Norvège.

Les Hells Angels

Avec près de 2500 membres dans plus de 26 pays, l'organisation criminelle est impliquée dans la production, le transport et la distribution de drogue.

Les Mongols

Reconnu pour être extrêmement violent, le groupe est surtout présent dans le sud-ouest des États-Unis. Il est impliqué dans le transport et la distribution de drogue.

Les Outlaws

Ils ont plus de 1700 membres dans 176 chapitres américains. Surtout dominants dans la région des Grands Lacs, ils sont en guerre contre les Hells Angels.

Les Pagans

Ils ne sont que 200, mais ont tout de même 41 chapitres dans 11 États. Le groupe a été impliqué dans des poses de bombes, des extorsions et des meurtres.

Les Sons of Silence

L'organisation criminelle comprend entre 250 et 275 membres, surtout aux États-Unis et a été impliquée dans de nombreux cas de meurtres.

Les Vagos

La majorité des membres sont hispano-phones ou d'origines amérindiennes. Les 300 membres sont surtout pré-sents aux États-Unis et au Mexique.

Source : Département de la Justice des États-Unis

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer