L'autorité américaine de l'aviation ouvre la porte aux drones

Les autorités américaines de l'aviation ont ouvert encore un peu la porte à une... (Archives AP)

Agrandir

Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Les autorités américaines de l'aviation ont ouvert encore un peu la porte à une intégration des drones dans le ciel américain, en annonçant mercredi un partenariat avec des entreprises désireuses d'utiliser ces aéronefs sans pilotes.

Le directeur de l'Agence fédérale de l'aviation civile (FAA), Michael Huerta, a présenté cette initiative lors d'une conférence à Atlanta des fabricants de drones, qui sont en plein essor mais suscitent des réserves en termes de sécurité et de possibles atteintes à la vie privée.

Cette initiative nommée Pathfinder permettra notamment à la chaîne de télévision CNN d'expérimenter des drones dans des zones urbaines, a précisé M. Huerta.

BNSF Railway, du groupe de Warren Buffett Berkshire Hathaway, pourra aussi utiliser des drones pour inspecter ses vastes infrastructures, tandis que le fabricant de drones PrecisionHawk pourra faire de même pour le contrôle des récoltes.

«Nous atteindrons plus rapidement notre objectif d'intégrer des drones largement et de manière sécurisée en utilisant les ressources et l'expertise du secteur», a fait valoir M. Huerta lors d'une conférence de presse.

Les drones utilisés par CNN devront toujours être visibles à l'oeil nu, mais ceux utilisés par BNSF et PrecisionHawk pourront voler dans un espace plus large.

L'an dernier, une dizaine de médias américains, dont CNN, avaient estimé que les règles de la FAA violaient la garantie de la liberté de la presse telle qu'inscrite dans la Constitution.

Le partenariat «permettra aux entreprises de développer des technologies pour leurs futures opérations et fournira à la FAA des données pour encourager l'intégration des drones» au-delà des exemptions, a expliqué à l'AFP un porte-parole de la FAA.

Évoquant des problèmes de sécurité, la FAA fait évoluer lentement ses régulations qui visent à encadrer les quelque 7500 drones civils que l'agence s'attend à voir déferler dans le ciel américain au cours des cinq prochaines années.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer