Baltimore: Freddie Gray se serait fatalement blessé à la tête durant son transport

Freddie Gray reposait lundi dans un cercueil blanc... (PHOTO PATRICK SEMANSKY,  archives ASSOCIATED PRESS)

Agrandir

Freddie Gray reposait lundi dans un cercueil blanc ouvert, entouré de gerbes de fleurs blanches dans l'église baptiste New Shiloh, qui accueillait quelque 3000 proches, amis et anonymes.

PHOTO PATRICK SEMANSKY, archives ASSOCIATED PRESS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

Freddie Gray, ce jeune Afro-Américain dont le décès alors qu'il était aux mains des policiers a déclenché de violentes émeutes à Baltimore, serait mort après s'être cogné la tête sur un boulon lors de son transport dans un fourgon cellulaire, rapporte la chaîne de télévision locale WJLA, filiale d'ABC.

Selon la branche locale de ABC News, ABC7 News, qui cite des sources policières, la marque d'une blessure sur la tête de l'homme de 25 ans, mort dans des circonstances qui demeurent floues, correspondrait avec la forme d'un boulon que l'on retrouve dans la cellule du fourgon de police qu'il occupait.

Freddie Gray est mort le 19 avril des suites d'une fracture des vertèbres cervicales, une semaine après son interpellation par la police de Baltimore.

La police de Baltimore a admis que Freddie Gray n'était pas protégé par une ceinture de sécurité lors de son transport vers le poste de police, ce qui va à l'encontre de sa politique. Il s'est également vu refuser par les policiers l'assistance médicale qu'il réclamait durant le trajet.

Plusieurs enquêtes, dont une fédérale du Département de la Justice qui vise à déterminer si les droits civils de Freddie Gray ont été violés, ont été ouvertes.

Hier, la police de Baltimore a annoncé avoir remis son rapport d'enquête au bureau du procureur de l'État du Maryland, un jour avant la date prévue.



Freddie Gray... (PHOTO ARCHIVES AFP) - image 3.0

Agrandir

Freddie Gray

PHOTO ARCHIVES AFP

Une vidéo de son arrestation survenue le 12 avril, filmée par un passant, montre le jeune homme se faire passer les menottes par deux policiers qui le poussent ensuite à bord d'un fourgon alors que M. Gray hurle de douleur, visiblement en détresse.

Selon la version policière, Freddie Gray se serait mis à courir alors qu'il a croisé le regard de deux policiers à vélo en cette journée du 12 avril dans un quartier sensible de la ville. Après l'avoir interpellé, les policiers ont trouvé un couteau à cran d'arrêt sur lui et l'on arrêté pour cette infraction.

Un couvre-feu a été instauré dans la ville de 22 h à 5 h à la suite de manifestations qui ont tourné à l'émeute cette semaine. Quelque 98 policiers ont été blessés et des commerces incendiés et pillés. Des manifestations ont également eu lieu dans d'autres villes américaines, dont New York et Washington.

- Avec ABC7 News, l'Agence France-Presse et la BBC

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer