Maison-Blanche 2016: les républicains et les 300 millions des frères Koch

David Koch... (PHOTO PHELAN M. EBENHACK, ARCHIVES AP)

Agrandir

David Koch

PHOTO PHELAN M. EBENHACK, ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Les milliardaires ultra-conservateurs Charles et David Koch pourraient dépenser une partie de leur budget de 300 millions de dollars pour les élections de 2016 dès les primaires, en soutenant les candidats républicains les plus proches de leurs idées, a dit l'un d'eux à USA Today.

Charles Koch, patron d'un immense conglomérat énergétique et industriel, Koch Industries, a annoncé dans une interview au journal USA Today parue mercredi qu'avec son frère il avait une préférence pour cinq candidats républicains à l'investiture: le gouverneur du Wisconsin Scott Walker, l'ex-gouverneur de Floride Jeb Bush, et les sénateurs Ted Cruz, Rand Paul et Marco Rubio.

À ce jour, seuls les trois sénateurs ont officialisé leurs candidatures aux primaires de 2016.

«Ce sont ceux à qui nous avons le plus parlé et qui semblent être de possibles leaders», a dit Charles Koch au quotidien.

«Nous leur avons dit à tous que, pour l'instant, nous ne soutenions personne», a poursuivi le milliardaire. «Nous leur disons que s'ils veulent notre soutien, une façon de faire est de promouvoir un bon message qui aide les Américains à mieux comprendre les implications de telle politique (...) pour eux-mêmes et pour toute l'Amérique».

Mais Charles Koch a indiqué que ce financement ne serait pas automatique.

«Nous ne sélectionnerons quelqu'un que s'il se démarque au niveau du message (...) et s'il a une bonne chance de se faire élire», a dit le dirigeant.

Charles Koch a dit que le réseau d'organisations que les frères contrôlent prévoyait de lever et dépenser 900 millions de dollars en 2015 et 2016, dont 300 millions directement pour les élections de 2016 (présidentielle, législatives, locales...). Le chiffre est comparable à ce que les partis eux-mêmes dépensent lors des élections: en 2012, le parti républicain national avait dépensé environ 400 millions de dollars, une somme qui n'inclut pas les fonds levés par les candidats aux-mêmes.

Les 600 autres millions seront consacrés, selon Charles Koch, à des projets d'«éducation et de recherche».

Les frères Koch donnent rarement des interviews, mais sont extrêmement influents au sein du parti républicain, et très courtisés par les candidats qui convoitent leur formidable cagnotte.

Charles et David Koch, sixièmes ex aequo du classement Forbes des hommes les plus riches du monde, promeuvent une politique économique ultra-libérale, avec un désengagement de l'État fédéral, pour lutter contre ce qu'ils qualifient de «marche vers le collectivisme».

Ils sont devenus l'emblème, pour les démocrates, de la déréglementation du financement électoral depuis 2010, avec l'apparition de structures indépendantes des partis et capables de lever des fonds illimités, y compris de la part d'entreprises et de façon anonyme.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer