Rahm Emanuel réélu maire de Chicago

Rahm Emanuel a remporté 56% des voix, obtenant... (PHOTO NAM Y. HUH, AP)

Agrandir

Rahm Emanuel a remporté 56% des voix, obtenant un second mandat à la mairie de Chicago.

PHOTO NAM Y. HUH, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

L'ex-chef de cabinet de Barack Obama, Rahm Emanuel, a été réélu à la mairie de Chicago, hier, pour un deuxième mandat de quatre ans dans une élection plus difficile que prévu ayant nécessité un second tour l'opposant à Jesus Garcia, qui tentait de devenir le premier maire hispanique de la troisième ville des États-Unis.

Rahm Emanuel, 55  ans, a remporté 56 % des voix contre 44 % pour son adversaire, selon les chiffres obtenus après le dépouillement de 98 % des votes. M. Garcia, 56 ans, ancien conseiller municipal, a profité de la grogne suscitée par la fermeture d'une douzaine d'écoles publiques sous l'administration Emanuel pour livrer une chaude lutte à l'ancien chef du personnel de la Maison-Blanche sous les présidences Clinton et Obama.

Après cette réélection, M. Emanuel que plusieurs critiquent pour son style abrasif est apparu plus humble, promettant de prendre ses fonctions avec une nouvelle approche, alors que plusieurs dossiers chauds attendent prochainement le premier magistrat de la ville des vents, notamment les coûts astronomiques des pensions de retraite, la violence extrême des gangs de rue ou encore de difficiles négociations avec des syndicats qui avaient appelé à voter contre lui. «Être le maire de la ville de Chicago est le meilleur travail que j'ai jamais eu et le meilleur travail au monde», a déclaré M. Emanuel à ses partisans après la victoire.

«Je veux vous remercier de m'avoir remis sur le bon chemin. Je serai un meilleur maire grâce à ça», a également lancé M. Emanuel dans un discours à saveur de contrition retransmis à la télévision.

«Nous n'aurions pas pu le faire sans vous», a aussi tweeté le maire après l'annonce des résultats tard mardi, avec une photo de lui saluant des sympathisants et titrée «Merci Chicago».

-Avec l'Associated Press, The New York Times et l'Agence France-Presse

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer