Des élections municipales attendues à Ferguson

Différents organismes nationaux ont versé des dons et... (Photo Jeff Roberson, AP)

Agrandir

Différents organismes nationaux ont versé des dons et participé aux campagnes pour favoriser l'élection de différents candidats. Sur la photo, Reginald Rounds, un bénévole pour l'organisme Black Struggle, discute avec une citoyenne de Ferguson.

Photo Jeff Roberson, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jim Salter
Associated Press
FERGUSON

Les élections municipales des petites communautés américaines ne suscitent généralement pas l'intérêt des médias internationaux. Mais l'élection de l'administration de Ferguson, dans l'État du Missouri, revêt un sens particulier après des mois mouvementés de manifestations qui ont ravivé les tensions raciales aux États-Unis.

Mardi, les électeurs de la banlieue de Saint-Louis seront appelés à voter pour une partie de leur administration municipale pour la première fois depuis la mort du jeune Noir Michael Brown, qui avait été abattu par un policier blanc au mois d'août.

Même si un grand jury avait conclu qu'aucune accusation ne serait déposée contre le policier Darren Wilson, le département fédéral de la Justice a tracé un sombre bilan des pratiques policières à Ferguson. Les enquêteurs avaient fait état d'un profilage racial «systématique» à l'égard des Noirs - qui représentent les deux tiers des résidants de la ville.

Le maire et cinq des six conseillers municipaux sont blancs. Le conseil devrait gagner au moins un conseiller noir, puisque deux candidats noirs se présentent dans un des districts.

Le mandat des élus municipaux ne dure que trois ans à Ferguson. Trois des conseillers et le maire James Knowles III ne sont pas dans la course électorale cette fois-ci puisque leur mandat ne vient pas à échéance cette année.

Différents organismes nationaux ont versé des dons et participé aux campagnes pour favoriser l'élection de différents candidats.

«Cette élection doit permettre aux résidents de Ferguson d'obtenir justice. Mais nous devons aussi démontrer aux autres communautés partout au pays qu'en s'organisant, les gens peuvent changer les choses et s'assurer que les Noirs sont considérés dans notre démocratie et notre système de justice», a expliqué Dan Cantor, directeur du Working Families Party, un parti politique fondé à New York qui a notamment aidé à l'élection du maire actuel, Bill de Blasio.

Seulement 12,3% des citoyens de Ferguson ont exercé leur droit de vote municipal en avril 2014, a indiqué le directeur des élections du comté de Saint-Louis, Eric Fey. Il s'agit tout de même d'une amélioration; 11,7% avaient voté en 2013 et 8,9% en 2012.

Le nouveau conseil municipal sera responsable de nommer le directeur des services de la ville, le chef de police, ainsi que le juge municipal. Il sera aussi chargé d'adopter de nouvelles règles pour réformer le service de police de la ville qui avait été si durement critiqué par le département de la Justice.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer