Annonces imminentes de candidatures à la présidentielle

Marco Rubio est le fils d'émigrés cubains arrivés... (Photo: AP)

Agrandir

Marco Rubio est le fils d'émigrés cubains arrivés à Miami à la fin des années 1950, une histoire familiale qu'il cite abondamment dans ses discours.

Photo: AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Au moins deux républicains d'envergure, Marco Rubio et Rand Paul, devraient officialiser dans les deux prochaines semaines leurs intentions pour les primaires de la présidentielle de 2016, confirmant l'accélération du calendrier électoral en avril.

Le sénateur Marco Rubio, 43 ans, a annoncé lundi qu'il ferait une déclaration le 13 avril à Miami, sans en révéler le contenu.

«J'annoncerai le 13 avril ce que je ferai en terme de candidature à la présidence ou au Sénat», a déclaré Marco Rubio sur le plateau de la chaîne Fox News.

Selon le Miami Herald, son discours pourrait avoir lieu dans la symbolique Freedom Tower, où les autorités américaines installèrent de 1962 à 1974 les services d'accueil de réfugiés cubains.

Marco Rubio est le fils d'émigrés cubains arrivés à Miami à la fin des années 1950, une histoire familiale qu'il cite abondamment dans ses discours. Depuis des mois, il multiplie les gestes et déclarations laissant penser qu'il se lancera dans la course à la Maison-Blanche, malgré son âge relativement jeune.

Son mandat de sénateur de Floride arrive à échéance en 2016, et il ne pourra pas être candidat à la fois à la Maison-Blanche et à un nouveau mandat sénatorial.

L'un de ses rivaux, le sénateur du Kentucky Rand Paul, 52 ans, a quant à lui convoqué la presse le 7 avril à Louisville dans le Kentucky, avant une tournée de quatre jours dans les quatre États qui voteront en premier aux primaires de 2016: New Hampshire, Caroline-du-Sud, Iowa et Nevada.

Il a presque confirmé dans des déclarations passées qu'il serait candidat, et attaque régulièrement Hillary Clinton.

Les deux sénateurs républicains ont été élus en 2010 sur la vague du Tea Party et représentent la faction conservatrice de leur parti. Mais ils diffèrent sur la politique étrangère, Marco Rubio étant partisan d'une forte augmentation des dépenses militaires tandis que Rand Paul a historiquement défendu une ligne plus isolationniste.

À ce stade, seul le sénateur Ted Cruz, champion du Tea Party, a officialisé sa candidature.

Jeb Bush et Scott Walker, mieux placés dans les sondages, n'ont pas formellement franchi le pas mais flirtent ouvertement avec la candidature.

Quant à la démocrate Hillary Clinton, aucune date n'a été fixée pour une annonce de candidature que le milieu politique et médiatique juge certaine, plusieurs médias évoquant un lancement en avril.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer