«Graves manquements» à la police de Philadelphie

Le ministère américain de la Justice a annoncé lundi avoir identifié de «graves... (Archives AP)

Agrandir

Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
Washington

Le ministère américain de la Justice a annoncé lundi avoir identifié de «graves manquements» dans l'usage de la force létale par la police de Philadelphie, sur fond de bavures policières récentes contre des Noirs dans plusieurs villes du pays.

Comme il l'avait fait pour d'autres services de police, le ministère dévoile son rapport sur la police de Philadelphie impliquée dans une recrudescence de fusillades.

Le bureau du ministère dédié à améliorer les relations entre les policiers et la communauté noire (COPS) a identifié ainsi, sur une période de sept ans, de «graves manquements dans les politiques de recours à la force et dans l'entraînement» des policiers à l'usage des armes à feu, comme une «supervision insuffisante» des agents de police ou des «enquêtes déficientes» sur les fusillades meurtrières.

Il fait 48 remarques et établit 91 recommandations pour améliorer l'usage de la force par la police de Philadelphie, qu'il supervisera au cours des 18 prochains mois, ajoute un communiqué. Il recommande en particulière davantage de «transparence» pour apaiser les relations entre policiers et minorités.

Le bureau a examiné les 394 fusillades impliquant un policier dénombrées entre 2007 et 2014 à Philadelphie, soit 49 par an en moyenne. La majorité des officiers de police impliqués (59%) étaient blancs tandis que les suspects étaient noirs dans 81% des cas, selon le rapport.

Cette annonce intervient trois semaines après la publication d'un rapport accablant sur la police de Ferguson, au Missouri, où un jeune Noir a été tué par un policier blanc en août, provoquant d'importantes émeutes raciales.

Le ministère de la Justice avait dénoncé des pratiques racistes au sein de la police et des violations routinières de la Constitution ciblant particulièrement la communauté noire de Ferguson.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer