Les écoles new-yorkaises ajoutent deux jours de congé pour les fêtes musulmanes

New York n'est pas pionnière en la matière,... (PHOTO JESSICA RINALDI, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

New York n'est pas pionnière en la matière, certaines écoles des États du Vermont, Massachusetts et New Jersey ferment déjà pour les fêtes musulmanes.

PHOTO JESSICA RINALDI, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

Les écoles new-yorkaises vont ajouter à leurs jours de congé deux fêtes musulmanes à partir de la rentrée prochaine, a annoncé mercredi le maire Bill de Blasio, dont c'était une promesse de campagne.

Le 24 septembre prochain, les écoles publiques new-yorkaises seront ainsi fermées pour l'Aïd el-Kébir (ou Aïd al-Adha), la fête du sacrifice.

À partir de l'été 2016, les écoles fermeront aussi pour l'Aïd el-Fitr, la fête qui marque la fin du jeûne du ramadan, a précisé le maire.

Les écoles new-yorkaises ferment déjà pour plusieurs fêtes juives et chrétiennes.

«Nous nous étions engagés vis-à-vis des familles à changer notre calendrier scolaire, pour refléter la force et la diversité de notre ville. Des centaines de milliers de familles musulmanes n'auront plus à choisir entre respecter les jours les plus sacrés de leur calendrier ou aller à l'école», s'est réjoui le maire dans un communiqué.

Les enfants musulmans représentent un peu moins de 10% des élèves des écoles publiques, selon les autorités.

New York n'est pas pionnière en la matière. Certaines écoles des États du Vermont, Massachusetts et New Jersey ferment déjà pour les fêtes musulmanes.

Depuis plusieurs années, les leaders de la communauté musulmane demandaient à la ville de New York ces jours de congé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer