Le groupe EI, plus grande menace mondiale pour les Américains

«Les Américains sont vraiment inquiets des militants islamistes... (PHOTO US Air Force, AFP)

Agrandir

«Les Américains sont vraiment inquiets des militants islamistes et du terrorisme, après des actes terroristes inqualifiables cet hiver», écrit Gallup, en allusion aux exactions de l'EI, notamment les décapitations de ressortissants américains.

PHOTO US Air Force, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Les Américains considèrent le groupe État islamique comme la plus forte menace mondiale pour la prochaine décennie, loin devant le conflit dans l'est de l'Ukraine entre Kiev et des séparatistes prorusses, selon un sondage rendu public vendredi.

C'est la conclusion d'une enquête réalisée dans la population américaine par l'institut Gallup. En effet, 84% des Américains interrogés considèrent que l'organisation islamiste ultra-radicale EI ainsi que le «terrorisme international» représenteront des «menaces cruciales» pour les États-Unis au cours des dix prochaines années.

«Les Américains sont vraiment inquiets des militants islamistes et du terrorisme, après des actes terroristes inqualifiables cet hiver», écrit Gallup, en allusion aux exactions de l'EI, notamment les décapitations de ressortissants américains.

Au contraire, «le conflit en Ukraine n'inquiète pas tant que cela les Américains parce qu'ils le considèrent davantage comme une menace pour l'Europe que pour les États-Unis», selon les conclusions de Gallup.

En dépit d'un débat politique à Washington sur la nécessité -- ou non -- de fournir des armes «létales défensives» à Kiev, un «conflit entre la Russie et l'Ukraine» dans l'Est ukrainien n'alarme que 44% des citoyens interrogés. Ils estiment qu'il s'agit d'une «menace cruciale» pour leur sécurité. Ils sont 45% à parler d'une «menace importante, mais pas cruciale».

Ils sont 54% également à s'opposer à la livraison d'armes aux forces ukrainiennes, contre 40% qui y sont favorables selon ce sondage réalisé avant la signature jeudi d'un accord à Minsk.

L'opinion publique américaine a évolué sur ce conflit en Europe. Dans un sondage Gallup réalisé l'année dernière, la moitié des Américains interrogés pensaient que les États-Unis et la Russie se dirigeaient vers une nouvelle Guerre froide.

Seconde source de très grosses inquiétudes, après l'EI: l'Iran et son programme nucléaire controversé préoccupent fortement les Américains interrogés. 77% d'entre eux pensent que le nucléaire iranien est une «menace cruciale» pour l'Amérique, en dépit des perspectives d'un possible règlement historique entre les grandes puissances et Téhéran qui garantirait la nature civile et pacifique du nucléaire iranien.

Dans une moindre mesure, 64% des répondants affirment craindre la «puissance militaire» de la Corée du Nord, qui possède un programme nucléaire militaire et menace régulièrement les États-Unis.

Seules 40% des personnes interrogées considèrent que la «puissance économique chinoise» représente une «menace cruciale» pour les États-Unis.

Ce sondage Gallup a été réalisé au téléphone du 8 au 11 février avec un échantillon de 837 adultes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer