Le caucus noir du Congrès réclame des réformes juridiques

À la veille du jour de Martin Luther King, les élus noirs du Congrès des... (Photo: Reuters)

Agrandir

Photo: Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alan Scher Zagier
Associated Press
Ferguson

À la veille du jour de Martin Luther King, les élus noirs du Congrès des États-Unis se sont engagés, dimanche, à se battre pour faire adopter des réformes juridiques, alors que plusieurs suspects noirs ont été abattus par la police au cours des derniers mois.

Le représentant démocrate William Lacy Clay Jr. a déploré que plusieurs policiers s'en sortent indemnes après avoir tué des jeunes Noirs non armés. Il a ajouté que de tels drames se produisaient partout au pays.

Il était en compagnie de huit autres membres du «caucus noir» du Congrès à la messe de l'Église méthodiste unie Wellspring, à Ferguson, au Missouri, située à quelques pas de l'endroit où ont eu lieu les manifestations violentes de l'été dernier, après la mort de Michael Brown. Le jeune homme de 18 ans avait été abattu par un policier blanc.

M. Clay a vigoureusement critiqué les pratiques du procureur du comté de Saint-Louis, Bob McCulloch, qui avait convoqué l'enquête du grand jury sur le décès de M. Brown. Selon lui, M. McCulloch aurait permis à des témoins qui n'avaient pas été sélectionnés de comparaître malgré tout.

Le représentant a indiqué que le gouvernement fédéral devait agir pour assurer l'égalité puisque les élus locaux n'en sont pas capables ou n'en ont pas la volonté, a-t-il affirmé.

Le représentant démocrate G.K. Butterfield a ajouté que le caucus noir tenterait de faire adopter des lois pour forcer les policiers à porter des caméras corporelles et pour que des enquêtes indépendantes soient menées lorsqu'une personne meurt à la suite d'une intervention policière.

Selon lui, les décès récents de Michael Brown et d'Eric Garner, notamment, sont un «point tournant» dans les relations raciales aux États-Unis. M. Garner avait perdu la vie à la suite d'une intervention musclée du service de police de New York.

L'administration Obama mène actuellement deux enquêtes distinctes sur la mort du Michael Brown et sur les pratiques de la police à Ferguson.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer