Ferguson: un porte-parole de la police suspendu pour des propos controversés

Le monument érigé par des citoyens en mémoire... (Photo Michael B. Thomas, archives AFP)

Agrandir

Le monument érigé par des citoyens en mémoire de Michael Browna été endommagé la semaine dernière par une voiture qui aurait roulé dessus.

Photo Michael B. Thomas, archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Associated Press
FERGUSON, Mo.

Un porte-parole du service de police de Ferguson, au Missouri, a été suspendu pour avoir qualifié le monument commémorant la mort du jeune Michael Brown de «pile de déchets».

Les autorités municipales en ont fait l'annonce dans un communiqué transmis samedi à la station de télévision locale KMOV-TV, ne précisant toutefois pas l'identité de l'homme. Selon le Washington Post, il s'agit du policier Tim Zoll.

L'agent avait d'abord nié avoir fait ces commentaires, avant de reconnaître qu'il avait induit ses supérieurs en erreur, selon le communiqué.

Il a été suspendu de ses fonctions, sans salaire, en attendant que des «mesures disciplinaires» soient prises.

La Ville a précisé que les remarques du policier en question ne représentaient pas l'opinion du service de police de Ferguson.

Le monument érigé par des citoyens en mémoire de Michael Brown, un jeune Noir non armé abattu par un policier au mois d'août, a été endommagé la semaine dernière par une voiture qui aurait roulé dessus.

M. Zoll n'a pas pu être joint dimanche par l'Associated Press.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer