Mort d'Eric Garner: 83 arrestations à New York

Certains de ces manifestants ont été accusés de... (PHOTO CARLO ALLEGRI, REUTERS)

Agrandir

Certains de ces manifestants ont été accusés de trouble à l'ordre public, a précisé à l'AFP un porte-parole de la police.

PHOTO CARLO ALLEGRI, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
NEW YORK

Quatre-vingt-trois personnes ont été arrêtées à New York lors des manifestations ayant suivi la décision de ne pas inculper un policier blanc impliqué dans la mort d'un Noir, a-t-on appris jeudi de la police.

Certains de ces manifestants ont été accusés de trouble à l'ordre public, a précisé à l'AFP un porte-parole de la police.

De nombreux manifestants, se déplaçant par petits groupes, avaient sillonné New York mercredi soir, jusque tard dans la nuit, tentant de perturber l'illumination annuelle du sapin de Noël au Rockefeller Center, se mêlant aux touristes à Times Square, bloquant la circulation sur la voie express West Side Highway, au Lincoln Tunnel, puis sur le pont de Brooklyn.

La police avait été déployée en force.

Aucun incident majeur n'a toutefois été signalé.

Ces manifestations ont éclaté après la décision d'un grand jury de Staten Island, un des arrondissements de New York, de ne pas inculper un policier blanc impliqué dans la mort d'un père de famille noir en juillet dernier lors d'une interpellation musclée.

Eric Garner, un père de six enfants soupçonné de vente illégale de cigarettes, avait été plaqué au sol par plusieurs policiers blancs, après avoir refusé d'être arrêté. Un des policiers l'avait pris par le cou pour le plaquer à terre, une pratique pourtant interdite au sein de la police new-yorkaise. «Je ne peux pas respirer», s'était plaint à plusieurs reprises Garner, obèse et asthmatique, avant de perdre connaissance.

La scène avait été filmée par un témoin.

M. Garner avait été déclaré mort peu après, et le médecin légiste de New York avait conclu à un homicide, attribuable notamment à la compression de son cou.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer