Une délégation européenne se rend à Guantanamo

Cette enclave reculée de Cuba abrite encore 142... (Photo: AFP)

Agrandir

Cette enclave reculée de Cuba abrite encore 142 détenus.

Photo: AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Une délégation de cinq députés européens conduite par l'ancienne ministre française de la Justice Rachida Dati visitera mardi le centre de détention de Guantanamo à l'invitation des États-Unis, a-t-on appris dimanche auprès de son attaché parlementaire.

L'objectif de cette visite informelle est d'étudier la contribution que l'Europe peut apporter aux États-Unis en vue de la fermeture de Guantanamo, promesse de campagne du président américain Barack Obama.

Il s'agira aussi pour les euro-députés de faire un état des lieux de la situation et des conditions de détention des prisonniers, a indiqué à l'AFP Philip Kyle, attaché parlementaire de Rachida Dati.

Cette enclave reculée de Cuba abrite encore 142 détenus.

Pour la plupart incarcérés depuis plus d'une décennie, sans inculpation ni procès, 73 d'entre eux ont vu leur libération approuvée par les autorités américaines dans leur pays d'origine ou dans un pays tiers.

La délégation informelle sera composée du Français Franck Proust, de la Roumaine Ramona Manescu, de la Bulgare Eva Paunova et de l'Italienne Elisabetta Gardini, sous la conduite de Rachida Dati, elle-même membre de la commission des Libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures au Parlement européen.

L'ancienne ministre de la Justice de Nicolas Sarkozy avait tissé des liens avec son homologue américain Eric Holder et a maintenu des relations sur les questions de lutte contre le terrorisme et le dossier de Guantanamo.

Ce déplacement répond à l'invitation du département d'État et de l'envoyé spécial de Barack Obama en charge de la fermeture de la prison, Cliff Sloan, que les députés européens rencontreront mercredi à Washington, au lendemain de leur déplacement à Guantanamo, a ajouté M. Kyle.

Des rencontres sont en outre prévues dans la capitale fédérale avec des parlementaires américains et des responsables d'organisations non gouvernementales actives sur le dossier.

Le contenu précis de leur visite sur la base navale américaine n'a pas été immédiatement dévoilé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer