Une auto bourrée d'armes près de la Maison-Blanche

Les services secrets ont été sévèrement critiqués dans... (Photo: AFP)

Agrandir

Les services secrets ont été sévèrement critiqués dans les derniers mois après une série d'importants accrocs à la sécurité.

Photo: AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Alicia A. Caldwell
Associated Press
Washington

Les services secrets américains ont arrêté un homme mercredi, après avoir fait la découverte d'une arme de chasse, de dizaines de munitions et d'un couteau dans le coffre de sa voiture, stationnée près de la Maison-Blanche.

R.J. Kapheim, 41 ans, a été arrêté sur la base d'une arme non enregistrée.

Il a été arrêté après s'être approché d'agents en uniforme et leur avoir dit qu'une personne en Iowa lui avait demandé de conduire jusqu'à la Maison-Blanche. Il leur a ensuite montré sa voiture stationnée tout près et a laissé les policiers fouiller le véhicule.

Les services secrets, qui, notamment, protègent le président et sa famille, ont été sévèrement critiqués dans les derniers mois après une série d'importants accrocs à la sécurité. En septembre, un homme du Texas armé d'un couteau avait réussi à escalader une clôture et à pénétrer dans la Maison-Blanche. Selon un rapport de l'incident de la sécurité intérieure, des agents sur les lieux, ce soir-là, croyaient que les épais buissons près de l'entrée frontale arrêteraient l'intrus. Ils ont également été surpris qu'il ait été capable de traverser deux portes, qui étaient déverrouillées.

Plus tôt mercredi, le directeur du Service secret, Joseph Clancy, a dit devant un comité du Congrès que l'agence n'avait pas atteint son objectif de perfection et que le fait d'être ainsi sous les projecteurs avait une influence négative sur le moral des agents et la sécurité opérationnelle, ce qui pouvait entraîner «des conséquences désastreuses».

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Les services secrets font leur mea culpa

    États-Unis

    Les services secrets font leur mea culpa

    Les services secrets, la police d'élite chargée de la protection du président américain, a «failli à sa réputation», a admis mercredi son directeur... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer