Le militant Al Sharpton nie devoir des millions à l'impôt

Al Sharpton... (Photo: Reuters)

Agrandir

Al Sharpton

Photo: Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Le militant afro-américain des droits civiques Al Sharpton a vivement dénoncé mercredi des informations selon lesquelles il devrait des millions de dollars d'impôts, affirmant qu'elles étaient politiquement motivées.

Dans une longue enquête publiée en Une mercredi, le New York Times a affirmé qu'il devait personnellement plus de 3,7 millions de dollars au fisc, et ses compagnies à but lucratif environ 717 000 dollars, et a ajouté que cette dette avait augmenté ces dernières années.

> Réagissez sur le blogue de Richard Hétu

«M. Sharpton a régulièrement évité les obligations que la plupart des gens voient comme inévitables, comme les impôts, les loyers et autres factures», a écrit le quotidien, affirmant qu'il avait aussi oublié de payer agences de voyages et hôtels, et mélangé ses finances personnelles et celles de son organisation National Action Network (NAN, à but non lucratif), pour payer les études de ses filles.

M. Sharpton, un proche du maire de New York Bill de Blasio et du président Obama, qui a une émission sur la chaîne MSNBC, a dénoncé dans une conférence de presse à New York un article «trompeur et complètement hors de contexte», basé selon lui sur des chiffres dépassés.

Il a affirmé qu'il payait ses impôts depuis 2008 tous les trimestres, et que la NAN ne devait pas d'impôts depuis 2006.

Mais il n'a pas précisé le montant de ses arriérés et éventuelles pénalités, ou de ceux de ses entreprises à but lucratif, Raw Talent et Revals Communications.

«Je pense que c'est politique. Beaucoup de gens n'aiment pas que le président Obama soit le président. Beaucoup de gens n'aiment pas que Bill de Blasio ait gagné la mairie. Et ils n'aiment certainement pas le fait que je sois toujours là», a-t-il dit. «Et je ne partirai nulle part».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer