Ferguson: l'état d'urgence décrété en attendant la décision du jury

M. Nixon a indiqué lundi que la Garde... (Photo archives Bloomberg)

Agrandir

M. Nixon a indiqué lundi que la Garde nationale apporterait son aide à la police locale et à la police d'État, si nécessaire, en cas d'émeutes à l'annonce de la décision.

Photo archives Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
JEFFERSON CITY

Le gouverneur du Missouri Jay Nixon a décrété lundi l'état d'urgence en prévision d'une possible flambée de violences à Ferguson, où un grand jury doit annoncer si le policier blanc responsable de la mort du jeune Noir Michael Brown doit être inculpé ou non.

Dans un arrêté qui entre en vigueur lundi pour une période de 30 jours, le gouverneur ordonne le déploiement de policiers et active la Garde nationale du Missouri à Ferguson en raison d'une «possibilité d'émeutes étendues», alors que les autorités judiciaires de l'État et du comté de St Louis «peuvent annoncer bientôt les conclusions de leurs enquêtes pénales indépendantes».

Le jeune Noir Michael Brown avait été abattu le 9 août en pleine journée par un policier blanc, Darren Wilson, après être sorti d'un magasin de spiritueux où il est accusé d'avoir volé une boîte de cigares.

Selon les autopsies demandées par la famille et le ministère de la Justice, le jeune homme avait été atteint d'au moins six balles.

Des émeutes raciales avaient éclaté dans cette banlieue de St Louis, après la mort du jeune homme.

Un grand jury du comté de St Louis doit annoncer prochainement s'il inculpe ou non Darren Wilson, ce qui veut dire que le policier sera ensuite jugé, ou au contraire blanchi si les jurés retiennent la légitime défense.

Selon des informations ayant filtré dans les médias, le jeune policier pourrait échapper aux poursuites judiciaires, ce qui pourrait provoquer des débordements dans les rues de Ferguson.

«Attendu que la ville de Ferguson et la région de St Louis ont vécu des périodes d'émeutes au cours des trois derniers mois (...) l'État du Missouri sera prêt à répondre de manière appropriée à toute réaction à l'annonce» du grand jury, poursuit le gouverneur dans cet arrêté.

Dans une déclaration distincte, M. Nixon annonce le recours à la garde nationale du Missouri pour renforcer les effectifs de police le temps de «maintenir le calme et de protéger ceux qui exercent leur droit à la liberté de parole», aux côtés de la police des autoroutes, de la police de comté et de la police métropolitaine de St Louis.

«Tous les habitants de la région de St Louis méritent de se sentir en sécurité dans leurs quartiers et de faire entendre leur voix sans peur de violences ou d'intimidation», a indiqué le gouverneur Nixon. «La sécurité publique exige que nous soyons pleinement préparés à toute éventualité, quoi que décident le grand jury du comté de St Louis ou le ministère de la Justice».

La décision du grand jury est attendue à tout moment, au plus tard d'ici la fin du mois. Le ministère de la Justice, qui conduit des enquêtes au pénal et au civil sur la mort de Michael Brown, n'a pas encore indiqué quand celles-ci seraient conclues.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer