Reagan s'est excusé auprès de Thatcher pour l'invasion de la Grenade

Ronald Reagan et Margaret Thatcher dans le Bureau... (Archives AP)

Agrandir

Ronald Reagan et Margaret Thatcher dans le Bureau Ovale en 1985.

Archives AP

Agence France-Presse
Los Angeles

L'ancien président américain Ronald Reagan s'est personnellement excusé auprès de Margaret Thatcher, alors Premier ministre de Grande-Bretagne, quand des troupes américaines ont secrètement envahi la Grenade en 1983, une île-État des Caraïbes, d'après des enregistrements qui viennent d'être rendus publics.

Le président Reagan s'était excusé pour toute «gêne» causée à la «Dame de Fer», qui n'avait pas été informée à l'avance de cette mission pour renverser le gouvernement marxiste de l'île-État, en pleine Guerre Froide.

La reine d'Angleterre Elizabeth II est la chef du Commonwealth, un groupe d'États qui comprend plusieurs îles des Caraïbes dont La Grenade.

«Nous regrettons beaucoup toute gêne qui vous a été causée», a affirmé Ronald Reagan pendant une conversation téléphonique entre les deux dirigeants, qui s'entendaient notoirement bien et s'appelaient par leur prénom.

La conversation entre Reagan et Thatcher s'est néanmoins terminée sur un ton cordial, la dirigeante britannique demandant des nouvelles de Nancy Reagan avant de conclure en disant qu'elle devait retourner à un débat «compliqué» à la Chambre des Communes.

«Vas-y, mange les tout cru», a pour sa part plaisanté le président américain avant de raccrocher.

Cette conversation fait partie d'enregistrements publiés par la Bibliothèque Présidentielle Ronald Reagan à Simi Valley, en Californie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer