Ebola: un avion immobilisé à Boston par précaution

Un avion de la compagnie Emirates a été immobilisé lundi plusieurs heures à son... (Archives Reuters)

Agrandir

Archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Virus Ebola

International

Virus Ebola

L'épidémie de fièvre hémorragique Ebola s'est déclarée au début de l'année 2014 en Guinée avant de gagner le Liberia puis la Sierra Leone. Le virus mortel touche de plus en plus de personnes. »

Agence France-Presse
Boston

Un avion de la compagnie Emirates a été immobilisé lundi plusieurs heures à son arrivée à Boston, et cinq voyageurs ont été évacués par précaution vers des hôpitaux, a-t-on appris des services locaux de santé.

Dans un pays très inquiet concernant le virus Ebola, ces passagers s'étaient auparavant plaints de symptômes ressemblant à la grippe, a précisé à l'AFP une porte-parole de ces services de santé, ajoutant que «si quoi que ce soit met la santé du public en danger, nous le signalerons aux autorités concernées».

Le vol Emirates 237 venait de Dubaï, selon la chaîne locale WCVB, et les malades revenaient d'Arabie saoudite, selon la même source.

Aucune des personnes malades n'avait voyagé en Afrique de l'Ouest, où l'épidémie d'Ebola a fait plus de 4.000 morts, a indiqué un porte-parole des autorités aéroportuaires du Massachusetts, où se trouve Boston, au Boston Globe.

Cela n'a pas empêché que de nombreuses ambulances soient dépêchées sur place. Et des personnels en tenue de protection blanche ont été vus montant dans l'avion pour l'inspecter.

Les autorités américaines prennent extrêmement au sérieux le risque d'épidémie, et encore plus depuis l'annonce dimanche qu'une infirmière de 26 ans a été contaminée à Dallas dans l'hôpital où est décédé le Libérien Thomas Eric Duncan le 4 octobre.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer