17 manifestants arrêtés à St. Louis

Une foule estimée à 3000 personnes par les... (PHOTO JOSHUA LOTT, AFP)

Agrandir

Une foule estimée à 3000 personnes par les organisateurs a défilé paisiblement dans le centre-ville de St. Louis, samedi, pour protester contre la mort de M. Brown et les autres morts d'hommes noirs sous les balles de la police dans la région et partout aux États-Unis. Aucune arrestation n'a été rapportée samedi.

PHOTO JOSHUA LOTT, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Alan Scher Zagier
Associated Press
ST. LOUIS

Dix-sept manifestants ont été arrêtés dimanche matin dans le stationnement d'un dépanneur de la ville de St. Louis, au Missouri, près de l'endroit où une récente fusillade a tué un jeune homme de 18 ans. L'incident avait ravivé la colère, encore vive, d'une population encore sous le choc de la mort d'un autre jeune Noir désarmé, tué par un policier blanc dans la ville de Ferguson, quelques jours auparavant.

Dans un communiqué transmis par courriel, la police de St. Louis a fait savoir que ces arrestations avaient été effectuées pour attroupement illégal. Les protestataires se sont présenté au dépanneur d'une station-service Quicktrip dans le cadre d'un sommet de quatre jours concernant Ferguson pour protester contre la mort sous les balles de la police, au début d'août, du jeune Noir Michael Brown, qui n'avait pas d'arme.

Au dire du chef de la police Sam Dotson, les manifestants «tentaient d'attaquer» le commerce. Il a plus tard écrit sur Twitter que les protestataires «lançaient des pierres à la police» et que «des arrestations ont été effectuées pour la poursuite de comportements criminels». On ne rapporte aucun blessé ou dégâts matériels.

L'homme tué dans la plus récente fusillade était lui aussi âgé de 18 ans, et se nomme Vonderitt Myers.

Une fin de semaine de manifestations pacifiques et d'affrontements nocturnes avec la police devait se poursuivre, dimanche, alors que les organisateurs se préparent à une vague de résistance devant mener, disent-ils, à de nombreuses arrestations intentionnelles.

Lundi, une «action directe» menée par des membres locaux et étrangers du clergé est prévue à Ferguson et à d'autres endroits dans la région de St. Louis, y compris dans la métropole. Les leaders des manifestants refusent de donner les détails trop tôt, de peur que les autorités ne soient averties.

Une foule estimée à 3000 personnes par les organisateurs a défilé paisiblement dans le centre-ville de St. Louis, samedi, pour protester contre la mort de M. Brown et les autres morts d'hommes noirs sous les balles de la police dans la région et partout aux États-Unis. Aucune arrestation n'a été rapportée samedi.

Tôt dimanche matin, cependant, les manifestants se sont rendus dans le quartier du sud de St. Louis où M. Myers a été abattu par un policier blanc quelques jours auparavant. Des protestataires ont occupé le dépanneur du Quicktrip et ont organisé un sit-in, certains s'asseyant à l'extérieur.

Dotson a fait savoir que la ville avait requis les services de policiers supplémentaires et se préparait à l'éclatement de troubles, bien que l'hôtel de ville croise les doigts pour que tout se déroule dans l'ordre.

De leur côté, les organisateurs ont indiqué qu'ils attendaient de 6000 à 10 000 participants aux événements de la fin de semaine.

Les tensions ont augmenté depuis la mort de Michael Brown. Des résidants étaient ulcérés de savoir que son corps est demeuré dans la rue pendant plus de quatre heures, alors que la police enquêtait sur la fusillade. Plusieurs affirment que le jeune homme tentait de se rendre, avec ses mains dans les airs. Des habitants ont aussi déploré la réaction quasi militaire de la police aux nombreuses journées d'émeutes et de manifestations ayant suivi la fusillade dans ce quartier majoritairement noir, où seulement trois Noirs font partie de l'équipe de 53 policiers.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer