65% des élus américains sont des hommes blancs

La proportion d'hommes est plus forte au niveau... (PHOTO J. SCOTT APPLEWHITE, ARCHIVES AP)

Agrandir

La proportion d'hommes est plus forte au niveau fédéral (81 %) qu'aux niveaux inférieurs.

PHOTO J. SCOTT APPLEWHITE, ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Les hommes blancs, qui ne représentent que 31 % de la population américaine, détiennent 65 % des mandats électifs locaux et fédéraux aux États-Unis, selon une étude publiée mardi qui chiffre la sous-représentation des femmes et des minorités.

L'étude, financée par l'organisation Women Donors Network et partiellement consultable sur le site wholeads.us («qui nous dirige?»), a analysé le sexe et la couleur de 42 000 élus au niveau des institutions locales, des États et du fédéral. Ses conclusions:

- 90 % des élus sont blancs, contre 63 % de la population;

- 71 % des élus sont des hommes, contre 49 % de la population;

- 65 % des élus sont des hommes blancs, contre 31 % de la population.

La proportion d'hommes est plus forte au niveau fédéral (81 %) qu'aux niveaux inférieurs. Vingt sénatrices et 82 représentantes siègent actuellement au Congrès, sur un total de 535 parlementaires.

Dans tout le pays, les femmes blanches détiennent 25 % des mandats, celles de couleur seulement 4 %, alors qu'elles représentent 19 % de la population.

L'étude complète, État par État, sera publiée prochainement.

«Les Américains savent que nous devons changer le système pour que notre démocratie soit vraiment représentative et efficace», a estimé la présidente de Women Donors Network, Donna Hall, dans un communiqué.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer