Deux policiers blessés à Ferguson et Saint Louis

La mort d'un Noir non armé de 18... (Photo David Carson, AP)

Agrandir

La mort d'un Noir non armé de 18 ans, sous les balles de la police, avait déclenché des manifestations ponctuées d'émeutes à Ferguson, ville du Missouri, pendant une dizaine de jours en août.

Photo David Carson, AP

Agence France-Presse
WASHINGTON

Un agent de police a été touché par balle tard samedi à Ferguson, ville du centre des États-Unis où la mort d'un jeune Noir abattu par un policier avait provoqué des émeutes en août, a annoncé la police.

Par ailleurs un deuxième agent a été blessé alors qu'il n'était pas en service, dans la ville voisine de Saint Louis, a ajouté la police, qui ignore s'il avait été victime d'un acte de violence aveugle ou personnellement visé.

Le porte-parole de la police du comté de Saint-Louis, Brian Schellman, dont dépend Ferguson, a confirmé à l'AFP que le premier agent avait été touché par balle, à un bras, samedi lors d'une patrouille.

Voyant un homme fuir alors qu'il lui demandait ce qu'il faisait là, le policier s'est lancé à sa poursuite et «l'homme a tiré des coups de feu» sur lui, a expliqué le porte-parole.

Le policier a tiré à son tour et on ignore si le suspect, qui demeurait introuvable, a été atteint.

Dans la nuit de samedi à dimanche, un autre policier a été la cible de tirs provenant d'un nombre inconnu d'assaillants à Saint Louis alors qu'il conduisait sur une autoroute et n'était pas de service. L'agent a été légèrement blessé par des éclats de verre de son véhicule touché par balle, mais n'a pas répliqué, selon la police.

«On ne sait pas pour l'instant si l'agent était personnellement visé ou s'il a été la cible d'un acte aveugle de violence», a dit M. Schellman.

La mort d'un Noir non armé de 18 ans, sous les balles de la police, avait déclenché des manifestations ponctuées d'émeutes à Ferguson, ville du Missouri, pendant une dizaine de jours en août.

Michael Brown avait été abattu le 9 août en pleine journée par un policier blanc, après être sorti d'un magasin de spiritueux où il est accusé d'avoir volé une boîte de cigares. Selon les autopsies demandées par la famille et le ministère de la Justice, le jeune homme avait été atteint d'au moins six balles.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer