Un système de messagerie texte au 9-1-1 entre en vigueur aux États-Unis

Les quatre grands fournisseurs de télécommunications - Sprint,... (Photo Kiyoshi Ota, Archives Bloomberg)

Agrandir

Les quatre grands fournisseurs de télécommunications - Sprint, Verizon, T-Mobile et AT&T - se sont volontairement engagés à offrir le service dès le 15 mai, alors que les autres auront jusqu'à la fin de l'année.

Photo Kiyoshi Ota, Archives Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Wilson Ring
Associated Press
MONTPELIER, Vermont

Il peut parfois être difficile pour une personne en détresse de téléphoner au 9-1-1, notamment pour des malentendants ayant besoin d'aide, ou dans certains cas de violence conjugale.

Désormais, dans le cadre d'une initiative visant à moderniser le système d'urgence fonctionnant uniquement avec la voix depuis les années 1960, quatre grandes compagnies américaines de téléphonie sans fil offrent un service de «textos» d'urgence aux gouvernements locaux qui le souhaitent, et qui sont en mesure de l'utiliser.

Des administrations locales de 16 États utilisent ce service permettant aux individus de transmettre des messages texte pour signaler des urgences, selon la Federal Communications Commission (FCC), et le Vermont est devenu lundi le premier État à l'offrir à la grandeur de son territoire.

Les quatre grands fournisseurs de télécommunications - Sprint, Verizon, T-Mobile et AT&T - se sont volontairement engagés à offrir le service dès le 15 mai. La FCC oblige tous les fournisseurs à offrir cette option d'ici la fin de l'année.

Selon Brian Fontes, le directeur de la National Emergency Number Association, sise en Virginie, le fait que les quatre grands joueurs offrent la messagerie d'urgence est un «gros morceau». Il affirme que ce développement s'inscrit dans une volonté d'utiliser la technologie afin d'améliorer les informations pouvant être fournies aux premiers répondants et ainsi mettre les centres d'appel à jour avec la technologie que plusieurs transportent dans leurs poches.

Certaines équipes de sport professionnel permettent déjà à leurs admirateurs de rapporter des comportements déplacés dans les stades grâce à des messages texte, alors que la police a commencé à utiliser les «textos» lors des négociations avec des gens barricadés ou des preneurs d'otages.

«Cela fait très longtemps - des années, voire des décennies - que les systèmes du 9-1-1 ont été mis à niveau, dit M. Fontes. Ils sont pratiquement encore tous 100% centrés autour de la technologie vocale des années 1960.»

La FCC demande aux gens de limiter leurs messages texte aux circonstances où des appels vocaux ne peuvent être effectués, comme pour les malentendants, dans des cas de violence conjugale, ou lorsqu'il n'est pas possible de parler de façon sécuritaire.

Comme le mentionne Judy Flores, la directrice des communications du comté de Black Hawk, en Iowa, cette région est devenue la première à utiliser les messages texte pour le 9-1-1 en 2009. «Cela a très bien fonctionné», dit-elle, avant d'ajouter que l'État étendra le service aux quatre coins du territoire dans les prochaines semaines.

Le service est actuellement limité au texte - les photos, la vidéo et la géolocalisation devront attendre une prochaine mise à jour technologique.

M. Fontes dit s'attendre à ce que l'utilisation du service gagne en popularité, sans toutefois pouvoir donner de chiffres précis.

Au Vermont, si l'utilisation de ce service est pour l'instant limitée - il n'y a eu que 34 «textos» légitimes depuis l'entrée en vigueur du système, comparativement à 208 000 appels au 9-1-1 l'an dernier -, David Tucker, directeur exécutif du conseil d'administration du programme Enhanced 911, souligne qu'ils ont permis de sauver au moins une vie après l'envoi d'un message concernant une tentative de suicide par pendaison en cours.

«Nous avons pu localiser la personne et j'ai cru comprendre que la police a défoncé la porte. L'individu s'était déjà pendu. Les agents ont coupé la corde avant de le réanimer.»




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer