Une femme retrouvée après dix années de séquestration

Isidro Garcia, âgé de 41 ans, sur une... (Photo Reuters)

Agrandir

Isidro Garcia, âgé de 41 ans, sur une photo de la police de Santa Ana, en Californie.

Photo Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
Los Angeles

Une jeune femme séquestrée et agressée sexuellement durant dix ans a été retrouvée en vie et son bourreau présumé arrêté, a annoncé mercredi la police de Californie.

La victime, aujourd'hui âgée de 25 ans, avait été kidnappée en 2004 à Santa Ana, au sud-est de Los Angeles, selon les autorités.

C'est elle qui s'est présentée à la police pour dénoncer son agresseur présumé, Isidro Garcia, 41 ans. Celui-ci a été arrêté mardi.

La jeune femme, qui avait 15 ans au moment de son enlèvement et dont l'identité n'a pas été révélée, a eu plusieurs occasions de s'échapper durant ses dix années de captivité mais «elle n'a pas trouvé le moyen de s'en sortir», a déclaré la police de Santa Ana dans un communiqué.

Elle a ainsi continué à vivre sous la domination d'Isidro Garcia, qui, en 2007, l'a forcée à l'épouser. Ils ont eu un enfant en 2012.

Garcia, qui vivait avec la victime à Bell Gardens, à quelque 40 kilomètres de Santa Ana dans la banlieue de Los Angeles, a été emprisonné notamment pour enlèvement et viol.

L'adolescente avait été portée disparue en août 2004. «Garcia avait drogué sa victime et l'avait conduite dans une maison de Compton», a ajouté la police. Une fois là-bas, il avait utilisé de faux documents d'identité pour elle.

«Durant les mois et années qui ont suivi, Garcia a répété à la victime que sa famille avait abandonné ses recherches et que si elle essayait de retourner chez elle, sa famille serait expulsée», a expliqué la police.

Ils avaient en effet déménagé plusieurs fois pour éviter d'être repérés par les autorités.

«Garcia a, de façon régulière, agressé physiquement et sexuellement sa victime», a insisté la police, expliquant qu'il s'était arrangé pour que le couple travaille de nuit dans des services de nettoyage «afin de pouvoir toujours garder un oeil sur elle».

Cette affaire rappelle celle de trois jeunes Américaines retenues captives durant une décennie dans une maison de Cleveland, dans l'Ohio, et qui sont parvenues à s'échapper l'an dernier grâce à l'aide d'un voisin. Leur bourreau Ariel Castro, 53 ans, est mort le 3 septembre, un mois après avoir été condamné à la prison à perpétuité pour les avoir séquestrées, violées et battues pendant plus de dix ans . Il avait été retrouvé pendu dans sa cellule.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer