Arizona: des robots munis de caméras contre le trafic de drogue

Près de 170 tunnels ont été trouvés depuis... (Photo Brian Skoloff, AP)

Agrandir

Près de 170 tunnels ont été trouvés depuis 1990, la plupart le long de la frontière du Mexique avec l'Arizona et la Californie. Les robots, qui pèsent 12 livres, pourront se faufiler dans des endroits trop étroits pour les agents, et de façon beaucoup plus rapide.

Photo Brian Skoloff, AP

Associated Press
NOGALES, Arizona

Les services frontaliers aux États-Unis ont dévoilé mardi l'une de leurs armes contre la drogue: trois robots sans-fil équipés de caméras qui permettent aux agents de surveiller à distance les tunnels et les réseaux de collecte des eaux pluviales que les trafiquants utilisent pour faire entrer au pays de la drogue, des armes et des gens.

Les services utilisent ces engins pour éviter de placer les agents en situation risquée, alors que plusieurs tunnels sont mal construits, peuvent s'effondrer et sont mal aérés.

Les robots de 12 livres permettent aussi aux agents de parcourir un labyrinthe souterrain en une fraction du temps qu'il faudrait à une personne pour suivre le même trajet. Ils peuvent aussi se faufiler dans des endroits trop étroits pour les agents.

Les services frontaliers ont fait une démonstration, mardi, à Nogales, ville frontalière du sud de l'Arizona, où des dizaines de tunnels ont été découverts au fil des ans. Les tunnels découverts à Nogales s'ouvrent généralement au Mexique et sont reliés à des réseaux de collecte des eaux pluviales de l'Arizona.

Près de 170 tunnels ont été trouvés depuis 1990, la plupart le long de la frontière du Mexique avec l'Arizona et la Californie.

Les robots ont été utilisés par les services frontaliers depuis plusieurs années, mais l'agence a récemment acquis pour 109 000 $ les trois nouvelles caméras.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer