La complice de «Jihad Jane» écope de 8 ans de prison

Colleen Larose, qui s'était baptisée «Jihad Jane», a... (Photo Art Lien, Reuters)

Agrandir

Colleen Larose, qui s'était baptisée «Jihad Jane», a été condamnée lundi par le même juge fédéral de Philadelphie à dix ans de prison et cinq ans de liberté surveillée.

Photo Art Lien, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
Washington

L'Américaine Jamie Paulin-Ramirez, complice de «Jihad Jane», a été condamnée à huit ans de prison, mercredi, pour avoir participé à la tentative d'assassinat d'un caricaturiste suédois, a annoncé le parquet de Philadelphie.

Jamie Paulin-Ramirez, 35 ans, qui se faisait appeler «soeur Fatima», avait épousé en 2009 en Irlande Ali Charaf Damache, un Algérien vivant en Irlande, sans «l'avoir jamais rencontré» auparavant, pour faciliter, selon l'accusation, des activités terroristes en Europe, en particulier le projet de tuer le Suédois Lars Vilks, qui avait dessiné en 2007 le prophète Mahomet dans un corps de chien.

Cette mère célibataire a été en outre condamnée à une amende de 2.500 dollars et trois ans de liberté surveillée, selon un communiqué du procureur Zane Memeger.

À l'instar de sa complice Colleen Larose, qui s'était baptisée «Jihad Jane», cette native du Colorado avait plaidé coupable en 2011 de «soutien matériel à une organisation terroriste». Elle était accusée notamment d'avoir, avec son époux algérien, entraîné son fils mineur au jihad en Europe.

«Jihad Jane» a été condamnée lundi par le même juge fédéral de Philadelphie à dix ans de prison et cinq ans de liberté surveillée.

Selon l'acte d'accusation, Ramirez, LaRose et d'autres complices avaient projeté de suivre une formation militaire en Asie du Sud et voyager en Europe pour participer à des actes de soutien à la guerre sainte.

Un autre complice, Mohammed Hassan Khalid, un Pakistanais qui vivait légalement aux États-Unis sera fixé sur sa peine le 4 mars à Philadelphie, selon un communiqué distinct.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Dix ans de prison pour «Jihad Jane»

    États-Unis

    Dix ans de prison pour «Jihad Jane»

    Une Américaine, qui s'était baptisée «Jihad Jane» et avait plaidé coupable en 2011 pour tentative d'attentat contre un caricaturiste suédois, a été... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer