Obama au Oklahoma: «Nous sommes derrière vous»

Barack Obama a essuyé une larme après avoir... (Photo: Reuters)

Agrandir

Barack Obama a essuyé une larme après avoir écouté le récit de la directrice de l'école primaire Plaza Tower, qui a été complètement dévastée par la tornade meurtrière de la semaine dernière.

Photo: Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
Moore

Le président Barack Obama a assuré dimanche à Moore les victimes de cette ville de l'Oklahoma ravagée lundi dernier par une tornade qu'elles pouvaient compter sur l'aide du pays tout entier et de l'État fédéral pour reconstruire.

«Je veux dire aux personnes touchées partout dans l'Oklahoma que nous allons être avec elles tout au long du chemin», a assuré le président après avoir parcouru les abords dévastés de ce qui fut l'une des écoles détruites par les vents très violents qui ont fait 24 morts, dont 10 enfants, et 377 blessés.

«Et quand je dis que nous sommes derrière vous, je vous promets que nous allons tenir parole», a-t-il affirmé, demandant à «chaque Américain de donner un coup de main».

«C'est une ville forte avec un fort tempérament. Il ne fait aucun doute qu'elle va rebondir, mais elle a besoin d'aide», a estimé M. Obama, vêtu d'un pantalon de toile beige et d'une chemise blanche.

«Des prévisionnistes météo qui ont lancé les alertes aux premiers secours qui ont fouillé les décombres, aux professeurs qui ont fait rempart de leur corps pour protéger leurs écoliers, les habitants de l'Oklahoma ont donné l'exemple», a-t-il rendu hommage, en rencontrant leurs représentants aux côtés de la gouverneure de l'État Mary Fallin.

Quelques heures avant l'arrivée du président, la gouverneure a appelé au versement rapide des fonds pour reconstruire la ville.

«J'ai besoin de pouvoir éviter les méandres bureaucratiques, de disposer des fonds de la Fema (l'Agence fédérale de gestion des situations d'urgence, ndlr) rapidement et des moyens publics pour aider nos concitoyens à faire face à ce désastre», a expliqué Mme Fallin sur CNN.

S'exprimant devant une montagne de débris, la gouverneure a insisté sur l'étendue des dégâts. «Il ne s'agit pas de quelques pâtés de maisons: ça s'étend sur des kilomètres». Selon elle, la zone sinistrée s'étend sur 28 kilomètres de long et 2,5 de large.

La tornade qui a détruit une partie de cette banlieue d'Oklahoma City, dans le sud des États-Unis, a détruit ou endommagé quelque 1.200 maisons.

Environ 33.000 personnes ont été affectées par la tornade dont les vents ont soufflé pendant 40 minutes avec des pointes supérieures à 320 km/h.

Le Sénat de l'Oklahoma a voté une allocation de 45 millions de dollars d'aide. Mais les coûts des dommages pourraient atteindre 2 milliards de dollars, soit le double de ceux de la tornade qui avait déjà ravagé la ville --et fait une quarantaine de morts-- en 1999, selon John Doak, directeur du département des assurances de l'État.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer