Une tempête de neige fait 8 morts aux États-Unis

Les États du Wisconsin, de l'Iowa, du Nebraska,... (PHOTO MATTHEW PUTNEY, REUTERS/THE WATERLOO COURIER)

Agrandir

Les États du Wisconsin, de l'Iowa, du Nebraska, de l'Illinois et du Missouri, dans ce qui forme le Midwest américain, à l'est des Rocheuses, ont vu tomber 60 centimètres de neige, accompagnés de rafales de vent soufflant jusqu'à. Ci-dessus, le boulevard Seerley, dans la municipalité de Cedar Falls, en Iowa, le 20 décembre.

PHOTO MATTHEW PUTNEY, REUTERS/THE WATERLOO COURIER

Partager

Sur le même thème

Agence France-Presse
Chicago

La violente tempête de neige qui frappe le nord des États-Unis a fait des dégâts vendredi dans la région des Grands Lacs, tuant sur son passage au moins huit personnes en raison de très mauvaises conditions de circulation, et causant de nombreuses pannes d'électricité.

Les États du Wisconsin, de l'Iowa, du Nebraska, de l'Illinois et du Missouri, dans ce qui forme le Midwest américain, à l'est des Rocheuses, ont vu tomber 60 centimètres de neige, accompagnés de rafales de vent soufflant jusqu'à 100 km/h et provoquant des chutes d'arbres et des coupures de courant.

Dans le Wisconsin notamment, 30 000 personnes étaient toujours privées d'électricité, alors que la tempête se dirigeait vers l'est et devrait toucher les États de la Nouvelle-Angleterre samedi matin.

Vendredi, qui marque le début des départs pour les vacances de Noël, est considéré comme le jour le plus noir en terme de trafic routier et aérien.

«Cette tempête n'est pas aussi sévère que d'autres tempêtes hivernales que nous avons connues et qui ont pu causer des milliers d'annulations (de vols) en une journée, mais son impact est important en raison du nombre de voyageurs», a déclaré Daniel Baker, patron de la société FlightAware, qui permet de suivre le statut des vols sur son site.

Environ 600 vols ont été annulés jeudi dans l'important aéroport de Chicago, O'Hare, et d'autres aéroports de la région. Vendredi, le ciel s'était éclairci au-dessus de Chicago, alors que 266 000 personnes devaient y transiter ce jour-là, selon les estimations.

Des centres d'hébergement d'urgence ont été ouverts pour accueillir les personnes privées d'électricité et de chauffage, tandis que les écoles et les services publics étaient fermés, tout comme de nombreux commerces.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer