Barack Obama nomme John Kerry comme secrétaire d'État

Le sénateur du Massachusetts, John Kerry, prendra la... (PHOTO KEVIN LAMARQUE, REUTERS)

Agrandir

Le sénateur du Massachusetts, John Kerry, prendra la place d'Hillary Clinton à la tête de la diplomatie américaine.

PHOTO KEVIN LAMARQUE, REUTERS

Partager

Julie Pace
Associated Press
Washington

Le président des États-Unis, Barack Obama, a annoncé vendredi qu'il avait choisi le sénateur John Kerry comme nouveau secrétaire d'État, permettant à cet expert de la politique étrangère d'accéder au poste qu'il convoitait.

«Il n'aura pas besoin d'une formation très longue», a dit le président Obama lors d'une allocution à la Maison-Blanche en compagnie de M. Kerry. «Peu de personnes connaissent autant de présidents et de premiers ministres et comprennent nos politiques aussi bien que John Kerry.»

Si sa nomination est confirmée par le Sénat, John Kerry remplacera Hillary Clinton, qui prévoit quitter ses fonctions au début de 2013. Mme Clinton, qui se remet d'une commotion cérébrale causée par une chute, n'a pas assisté à l'annonce de la nomination de son successeur.

M. Kerry, un démocrate âgé de 69 ans, devrait facilement être confirmé dans ses nouvelles fonctions par ses collègues du Sénat. Sa nomination marquera le début d'un important remaniement de l'équipe de sécurité nationale du président Obama, qui doit notamment nommer un nouveau secrétaire à la Défense et un nouveau directeur de la CIA.

Fils d'un diplomate, M. Kerry est président de la commission des affaires étrangères du Sénat depuis 2009. Il est un vétéran décoré de la guerre du Vietnam qui avait critiqué l'effort de guerre après son retour aux États-Unis. Il représente le Massachusetts au Sénat depuis 1985.

«La vie entière de John l'a préparé pour ce rôle», a dit Barack Obama.

Le président a choisi M. Kerry pour diriger le département d'État, même si sa nomination pourrait créer un problème politique au Massachusetts. Les républicains convoitent le siège de sénateur que M. Kerry libérera après cinq mandats, et le candidat républicain Scott Brown, récemment défait, est considéré comme le favori de son parti pour le poste.

La nomination de John Kerry devrait mettre un terme aux efforts complexes et litigieux de la Maison-Blanche pour nommer un nouveau secrétaire d'État.

La seule rivale de M. Kerry, l'ambassadrice à l'ONU Susan Rice, a fait face à des critiques virulentes des républicains du Congrès au sujet de ses déclarations après l'attaque contre le consulat des États-Unis à Benghazi, en Libye, en septembre. M. Obama a défendu vigoureusement son amie et conseillère de longue date, mais des sénateurs républicains se sont jetés dans la mêlée, menaçant de bloquer sa nomination si le président la choisissait.

Susan Rice a finalement retiré sa candidature la semaine dernière, faisant de John Kerry le seul candidat en lice.

Il s'agit de la première nomination faite par le président Obama depuis qu'il a remporté un deuxième mandat, le 6 novembre.

 

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer