Carnage au Connecticut: 27 morts, dont 20 enfants

Partager

Dossiers >

Tuerie à Newtown

International

Tuerie à Newtown

Le 14 décembre 2012, un jeune homme a tué 20 enfants et six adultes dans l'école primaire de Sandy Hook. Il a aussi assassiné sa mère et s'est enlevé la vie. »

Sur le même thème

(Newtown, Connecticut) Une fusillade a brisé la vie de nombreuses familles, ce matin, dans la communauté de Newtown, au Connecticut. Vers 9 h 40, Adam Lanza, âgé de 20 ans, a fait irruption dans une école primaire, a ouvert le feu et a tué 26 personnes, dont 20 écoliers abattus dans deux classes de première année.

Les victimes étaient pour la plupart élèves ou membres du personnel de l'école Sandy Hook, qui accueille 600 enfants.

> La tragédie du Connecticut en photos

La police d'État a confirmé lors d'un point de presse que 18 enfants ont été trouvés morts sur les lieux du drame et que deux autres sont morts à l'hôpital. Six adultes ont également perdu la vie, en plus du tueur.

La mère d'Adam Lanza a aussi été trouvée morte chez elle, dans la résidence familiale située à six km de l'école, et où le tueur habitait lui-même.

Adam Lanza était muni d'au moins deux armes et d'un gilet pare-balles. Il a tiré plus de 100 projectiles, selon des témoins.

Son frère aîné Ryan, âgé de 24 ans, dont on a d'abord cru qu'il était le tueur, a été arrêté pour être interrogé. On croit qu'il a pu jouer un rôle dans l'affaire.

Le président Barack Obama, visiblement ému, essuyant discrètement ses larmes, a présenté ses condoléances aux familles des victimes au cours d'un point de presse chargé en émotion, cet après-midi à la Maison-Blanche.

«Ce soir, Michelle et moi ferons la même chose que tous les Américains aujourd'hui. Nous retrouverons nos enfants et les serrerons très fort dans nos bras», a dit M. Obama.

CNN, qui cite des témoins, affirme que le directeur et le psychologue de l'école ont été tués.

En fin de soirée vendredi, les corps de toutes les victimes, qui ont préalablement été identifiées par les policiers à l'aide de photos, ont été transportés au bureau du Chief Medical Examiner, à Farmington. Au terme des 27 autopsies, les familles des défuntspourront identifier visuellement les corps.

L'école desservait le village de Sandy Hook, un quartier de Newtown comptant quelques milliers d'habitants. Un petit village paisible, typique de la Nouvelle-Angleterre avec ses bâtiments coloniaux où un seul meurtre avait été commis dans les dix dernières années.

«Ce qui avait fait la célébrité de l'endroit jusqu'à maintenant, c'est que Bruce Jenner (un médaillé d'or olympique en décathlon, aux Jeux olympiques de Montréal en 1976) y a grandi. Nous-mêmes sommes venus à Newtown de Pittsburgh parce qu'il y a ici de bons programmes sport-étude. Maintenant, nous serons hélas célèbres pour autre chose», a déploré un père marchant dans le village avec son adolescent.

Dans le restaurant du petit village, on ne parlait que de ça hier soir, en écoutant les chaînes d'information continue.

«Nous connaissons des familles dont les enfants fréquentent l'école et s'en sont tirés. Les miens iront l'an prochain. Je suis seulement heureux qu'ils soient en sécurité», racontait un homme qui décompressait avec des amis.

Parmi les fusillades survenues dans un établissement scolaire américain, seule celle de Virginia Tech, en 2007, a fait plus de victimes que celle de Newtown.



Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer