Une Thanksgiving marquée par Sandy

Les Obama ont participé à la distribution de... (PHOTO YURI GRIPAS, REUTERS)

Agrandir

Les Obama ont participé à la distribution de denrées dans une banque alimentaire de Washington, à la veille de la populaire Thanksgiving américaine.

PHOTO YURI GRIPAS, REUTERS

Partager

Dossiers >

La tempête Sandy

International

La tempête Sandy

La côte est américaine a été frappée de plein fouet par l'ouragan Sandy, rétrogradée depuis au rang de tempête tropicale. Sandy qui doit rencontrer, mercredi, une tempête hivernale précoce venant de l'ouest et des rafales de vent arctique pourrait donner naissance le jour de l'Halloween à une supertempête que les météorologues et les médias ont baptisée «Frankenstorm». »

Sur le même thème

Agence France-Presse
Washington

Le président américain, Barack Obama, a souhaité jeudi une joyeuse Thanksgiving à tous les Américains et les a exhortés à aller de l'avant sans oublier ceux qui ont besoin d'aide, notamment les sinistrés de Sandy.

Tandis que de nombreuses familles s'apprêtent à déguster la dinde, mets traditionnel de cette fête annuelle - célébrée à l'origine par les pèlerins qui fuyaient la persécution religieuse en Angleterre - Obama a souligné que tout le monde n'aurait pas cette chance.

«Nous nous apprêtons à nous réunir autour de la table pour le dîner, mais il y a des familles dans le nord-est du pays qui ne pourront pas s'offrir ce plaisir», a-t-il déclaré, faisant allusion aux dizaines de milliers de personnes à New York et dans le New Jersey encore sous le choc de la grande tempête Sandy.

«Ils sont nombreux à avoir tout perdu... leur maison, leurs biens et même des êtres chers. Et il faudra du temps avant que la vie ne reprenne son cours normal», a-t-il dit à propos de Sandy, qui s'est abattu sur les États-Unis le mois dernier, faisant 43 morts dans la seule ville de New York, provoquant de multiples dégats et privant d'électricité des milliers de foyers.

Hier, le président Obama a «grâcié» deux dindes... (PHOTO JIM WATSON, AFP) - image 2.0

Agrandir

Hier, le président Obama a «grâcié» deux dindes de Thanksgiving, en compagnie de ses deux filles Sasha et Malia.

PHOTO JIM WATSON, AFP

Dans son discours hebdomadaire, Barack Obama a voulu tenir un discours rassembleur après une campagne électorale acrimonieuse et controversée qui a débouché sur un second mandat présidentiel.

«Thanksgiving nous donne la possibilité de mettre tout en perspective - de nous souvenir qu'en dépit de nos différences nous sommes et serons toujours et avant tout des Américains», a déclaré le président américain.

Le président démocrate a également félicité les forces armées américaines présentes dans différentes parties du monde. «À tous les militaires, je déclare qu'il est pour moi un honneur d'être votre commandant en chef. Tous mes voeux familiaux à vous et vos familles».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer