Affaire Petraeus: plusieurs visites à la Maison-Blanche pour les deux femmes impliquées

Partager

Dossiers >

L'affaire Petraeus

International

L'affaire Petraeus

Directeur de la CIA et héros de guerre américain, David Petraeus a été contraint de démissionner en raison d'une liaison extraconjugale. Un scandale que plusieurs médias américains décrivent déjà comme la version du Pentagone du «Monicagate». »

Agence France-Presse
Washington

Les deux femmes protagonistes du scandale qui a coûté sa place au chef de la CIA David Petraeus, ont effectué plusieurs visites à la Maison-Blanche depuis le début du mandat de Barack Obama en 2009, a indiqué vendredi un responsable américain à l'AFP.

Paula Broadwell, biographe et ancienne maîtresse du général à la retraite, a participé à des réunions sur l'Afghanistan et le Pakistan dans le complexe de la Maison Blanche, plus exactement le bâtiment Eisenhower qui voisine la résidence présidentielle américaine, a précisé ce responsable sous couvert d'anonymat.

La première réunion a eu lieu en juin 2009 avec un membre de l'équipe gouvernementale chargé des dossiers afghan et pakistanais, la seconde en juin 2011 au sein d'un groupe d'une vingtaine de personnes, selon la même source.

Le général à la retraite Petraeus, figure très respectée aux États-Unis, a démissionné le 9 novembre de la tête de la centrale américaine du renseignement après la révélation de sa liaison extraconjugale de plusieurs mois avec Mme Broadwell.

Un autre général quatre étoiles, John Allen, le commandant des forces de l'OTAN en Afghanistan, est aussi cité dans l'affaire liée au général Petraeus. Le Pentagone a lancé une enquête sur une correspondance «déplacée» confinant au «flirt» qu'il aurait entretenue avec Jill Kelley, la femme qui a conduit par hasard le FBI à découvrir que M. Petraeus entretenait une relation adultère.

Or, Mme Kelley s'est elle aussi rendu à la Maison Blanche, ces derniers mois, a indiqué à l'AFP le responsable américain: «une fois pour une visite touristique avec sa famille et ses enfants, et deux fois pour des repas à la cantine du personnel de la présidence avec sa soeur et un employé de l'exécutif rencontré par la famille Kelley lors d'une visite à la base aérienne McDill» près de Tampa, la ville de Floride où habite Mme Kelley.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer