Hillary Clinton témoignera sur l'attaque de Benghazi

La chef de la diplomatie américaine avait déclaré... (PHOTO AFP)

Agrandir

La chef de la diplomatie américaine avait déclaré le 16 octobre qu'elle assumait la responsabilité dans la gestion de l'attaque du consulat de Benghazi, qui avait coûté la vie à quatre Américains, dont l'ambassadeur des États-Unis en Libye, Chris Stevens.

PHOTO AFP

Partager

Agence France-Presse
Washington

La secrétaire d'État américaine Hillary Clinton témoignera devant le Congrès lors d'auditions en décembre consacrées à l'attaque du 11 septembre contre le consulat des États-Unis à Benghazi en Libye, ont annoncé jeudi une élue républicaine et le département d'État.

«La secrétaire d'État s'est engagée à témoigner devant notre commission et la commission des Affaires étrangères du Sénat à propos du rapport (d'enquête du département d'État), qui doit être terminé d'ici vers le début ou la mi-décembre», a annoncé Ileana Ros-Lehtinen, présidente de la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants (à majorité républicaine), lors d'une nouvelle audition à propos de l'attentat de Benghazi.

Les élus républicains souhaitent interroger Mme Clinton sur les mesures de sécurité prises par le département d'État pour protéger le consulat de Benghazi avant l'attaque armée islamiste du 11 septembre qui a coûté la vie à l'ambassadeur en Libye Christopher Stevens et à trois autres agents américains.

La chef de la diplomatie américaine avait affirmé mi-octobre qu'elle «assum(ait) la responsabilité» de la gestion et des conséquences de cet attentat terroriste mis finalement sur le compte d'affiliés au réseau Al-Qaïda et qui a déclenché aux États-Unis une tempête politique entre l'administration démocrate et l'opposition républicaine.

Parallèlement au Congrès qui avait déjà procédé en octobre à des auditions de responsables du département d'État, Mme Clinton a mis sur pied un comité interne chargé de passer en revue le dispositif de sécurité à Benghazi et les renseignements sur une éventuelle menace terroriste islamiste à l'époque.

«Une fois que ce (comité) aura bouclé ses travaux, elle (Mme Clinton) a l'intention de s'exprimer devant les commissions concernées» du Congrès, a confirmé le porte-parole adjoint du département d'État, Mark Toner, évoquant le mois de «décembre».

La secrétaire d'État, en tournée cette semaine en Australie et en Asie du Sud-Est, est représentée ce jeudi au Congrès par des adjoints du département d'État. Certaines auditions sont publiques, d'autres à huis clos.

M. Toner n'a pas été en mesure de dire si Mme Clinton, qui avait déjà fait un compte rendu à huis clos devant le Congrès en septembre, s'exprimera publiquement en décembre. Elle est censée quitter son poste de secrétaire d'État après la seconde investiture du président Barack Obama le 20 janvier.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer