Michelle Obama «invite» les internautes à la Maison-Blanche

«La Maison-Blanche n'est pas seulement la résidence de... (Photo: Kevin Lamarque , Reuters)

Agrandir

«La Maison-Blanche n'est pas seulement la résidence de la famille du président ni un lieu de rencontres pour les dirigeants du monde. C'est aussi une "maison du peuple", un lieu qui doit être ouvert à tous», a déclaré la Première dame des États-Unis, Michelle Obama, dans un message vidéo.

Photo: Kevin Lamarque , Reuters

Agence France-Presse
Washington

Michelle Obama a ouvert virtuellement mardi les portes de la Maison-Blanche aux visiteurs désireux de découvrir les oeuvres d'art de la résidence présidentielle américaine, mises en ligne par le géant de l'internet Google.

«La Maison-Blanche n'est pas seulement la résidence de la famille du président ni un lieu de rencontres pour les dirigeants du monde. C'est aussi une "maison du peuple", un lieu qui doit être ouvert à tous», a déclaré la Première dame des États-Unis dans un message vidéo.

La résidence officielle des présidents américains est désormais au catalogue de Google Art Project, qui permet aux internautes de visiter à distance différents musées du monde. Des caméras dans les salles permettent d'évoluer à 360 degrés et de se rapprocher des oeuvres d'art.

À la Maison-Blanche, «des milliers de gens ont parcouru ces salles afin d'admirer les oeuvres d'art. Ils ont étudié les portraits de Washington, Lincoln et Kennedy», a déclaré Mme Obama. «Ils ont imaginé l'histoire qui s'est faite ici. Vous pouvez maintenant faire tout cela sans sortir de chez vous».

Des centaines de milliers de personnes visitent chaque année les salles de réception de la Maison-Blanche. Il arrive que le président Barack Obama et son épouse saluent des groupes de visiteurs à l'improviste.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer