37 chefs d'accusation pour le «pyromane d'Hollywood»

Harry Burkhart, 24 ans, avait été arrêté tôt... (Image: OnScene.tv/AP)

Agrandir

Harry Burkhart, 24 ans, avait été arrêté tôt lundi matin, après quatre nuits consécutives d'incendies volontaires, principalement dans les quartiers d'Hollywood et de la vallée de San Fernando, à Los Angeles.

Image: OnScene.tv/AP

Agence France-Presse
Los Angeles

Le jeune Allemand accusé d'être à l'origine de plus de cinquante incendies criminels à Hollywood et dans ses environs, pendant le week-end du Nouvel an, a été inculpé mercredi de 37 chefs d'accusation, a annoncé le bureau du procureur de Los Angeles.

Harry Burkhart, 24 ans, devait se voir signifier ces chefs d'accusation lors d'une audience à Los Angeles dans l'après-midi. Il est poursuivi pour 28 chefs d'incendie volontaire sur un bien privé et 9 chefs d'incendie volontaire sur un bâtiment habité.

Le procureur de Los Angeles, Steve Cooley, a précisé que ces poursuites ne concernaient que 13 des 53 incendies attribués au jeune homme, n'excluant pas d'autres inculpations. «Les mesures appropriées seront prises quand de nouvelles preuves nous seront présentées», a-t-il déclaré.

Harry Burkhart, arrêté lundi, est suspecté d'être l'auteur de 53 incendies allumés volontairement depuis jeudi à Los Angeles et dans plusieurs communes voisines, qui ont touché principalement des voitures et causé pour plus de trois millions de dollars de dégâts, selon les pompiers de Los Angeles.

Deux personnes -- dont un pompier -- ont été légèrement blessées, mais aucun décès n'est à déplorer.

En Allemagne, la justice a également annoncé mercredi enquêter sur le jeune homme, soupçonné d'incendie et d'escroquerie à l'assurance.

Les faits remontent à l'incendie d'une maison à colombages le 14 octobre 2011 près de Kassel, dans le centre de l'Allemagne, a précisé à l'AFP une porte-parole du Parquet de Marbourg, Annemarie Wied.

La mère de l'accusé, Dorothee Burkhart, a elle aussi maille à partir avec la justice américaine. Recherchée en Allemagne pour fraude, elle est sous le coup d'une demande d'extradition de la part des autorités allemandes. Elle a comparu devant la justice mardi à Los Angeles et sera convoquée à nouveau vendredi pour une audience d'extradition.

Les motifs du pyromane présumé n'ont pas été révélés, mais ils pourraient être liés à la procédure d'extradition de sa mère. Un responsable de la police de Los Angeles (LAPD) a assuré au Los Angeles Times que M. Burkhart avait «proféré des propos antiaméricains» au cours d'une comparution de sa mère la semaine dernière, juste avant le début de la vague d'incendies.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer