Une jeune femme retrouvée 18 ans après son enlèvement

Sur le même thème

Jaycee Dugard avait été enlevée le 10 juin... (Photo: AP)

Agrandir

Jaycee Dugard avait été enlevée le 10 juin 1991.

Photo: AP

 

Romain Raynaldy
Agence France-Presse
San Francisco

Une jeune femme, enlevée en 1991 en Californie à l'âge de 11 ans, a été retrouvée jeudi, «en bonne santé», après avoir été séquestrée pendant 18 ans dans le jardin d'une maison de la région de San Francisco, avec deux enfants conçus avec son ravisseur.

Jaycee Dugard avait été enlevée le 10 juin 1991 à South Lake Taohe, dans le comté d'El Dorado, à quelque 200 km au nord-est de San Francisco, sous les yeux de son beau-père Carl Probyn.

Jeudi, le shérif adjoint du comté d'El Dorado, Fred Kollar, a annoncé que Jaycee Dugard, aujourd'hui âgée de 29 ans, avait été retrouvée «en bonne santé», et détaillé le calvaire enduré par la jeune femme au cours des 18 dernières années.

Selon les premiers éléments de l'enquête, la jeune femme vivait, depuis son enlèvement, séquestrée dans le jardin de la maison de son ravisseur, à Antioch, à 70 km à l'est de San Francisco, et a eu deux filles avec son bourreau.

«Dans le jardin à l'arrière de la maison, il y avait des abris, des tentes et des petites constructions, où Jaycee et les filles ont passé la plus grande partie de leur vie», a déclaré Fred Kollar lors d'une conférence de presse.

Selon le quotidien Sacramento Bee, les deux enfants seraient âgées de 15 et 11 ans, ce qui signifie que Jaycee aurait eu l'aînée à 14 ans.

«Aucun des enfants n'a été à l'école ou chez le docteur, ils ont été maintenus complètement isolés», a ajouté Fred Kollar.

«Tout avait été fait pour isoler les victimes de tout contact extérieur», a observé le shérif adjoint, précisant que «l'un des abris était entièrement insonorisé et ne pouvait être ouvert que depuis l'extérieur».

Le propriétaire de la maison et ravisseur présumé de Jaycee, Phillip Garrido, 58 ans, a été arrêté mercredi par le FBI avec sa femme Nancy, a précisé à l'AFP le capitaine Daniel Terry, du bureau du shérif du comté de Contra Costa, où se trouve Antioch.

Garrido, qui était sous liberté conditionnelle, avait été condamné pour viol au Nevada (ouest) et figure dans le fichier américain des délinquants sexuels.

Les circonstances exactes de la réapparition de Jaycee Dugard présentaient encore, jeudi soir, plusieurs zones d'ombre.

Dans la matinée, le lieutenant Les Lovell, du département du shérif d'El Dorado, avait déclaré que la jeune femme s'était présentée d'elle-même, mercredi matin, à la police de Concord, non loin d'Antioch.

Mais dans l'après-midi, lors de la conférence de presse, Fred Kollar a assuré que les autorités avaient découvert Jaycee à la faveur d'un contrôle d'identité de Garrido, alors qu'il se promenait accompagné de deux enfants.

Découvrant que Garrido était sous liberté conditionnelle pour une affaire de délinquance sexuelle, le policier a averti les autorités judiciaires, qui ont convoqué Garrido mercredi.

Ce dernier «est venu avec deux mineures, Nancy Garrido et une femme nommée Allissa», a déclaré Fred Kollar. Les officiers judiciaires, qui «n'avaient jamais vu ces individus pendant leurs visites au domicile» de Garrido, ont averti la police de Concord et «finalement, la femme nommée Allissa a été identifiée comme étant Jaycee Dugard», a-t-il ajouté.

La mère de Jaycee Dugard et son beau-père, aujourd'hui séparés, vivent dans le sud de la Californie. La mère a retrouvé sa fille dans la matinée.

Cette histoire rappelle deux faits divers qui ont secoué le monde ces dernières années.

En 2006, la jeune Autrichienne Natascha Kampusch était ainsi réapparue saine et sauve après avoir échappé à son ravisseur, Wolfgang Priklopil, qui l'avait enlevée le 2 mars 1998, alors qu'elle avait dix ans.

Toujours en Autriche, Josef Fritzl, condamné à la prison à vie en mars dernier, avait séquestré sa fille Elisabeth pendant 24 ans, lui faisant sept enfants, dans la cave-cachot de sa maison, à 150 km à l'ouest de Vienne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer